WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de qualifications / 24 Heures de Daytona

Première ligne pour les Cadillac Action Express Racing et triplé Ford en GTLM

Le verdict des qualifications des Rolex 24 Heures de Daytona 2017 est tombé. Sans la moindre surprise, on retrouve deux Cadillac au sommet de la feuille des temps tandis que Performance Tech Motorsport se hisse en tête du PC et que Ford fait main basse sur le GTLM. Doublé Ferrari en GTD.

Daytona – Qualifications

Prototype
Conformément à ce qui avait prévalu durant les deux séances d’essais libres de la journée, ce sont les Cadillac DPi-V.R qui ont dominé les qualifications. On retrouvera donc les deux exemplaires d’Action Express Racing en première ligne, la #5 s’offrant la pole en 1min 36.903 grâce à Joao Barbosa, devant la #31 que Dane Cameron place à 70 millièmes. En deuxième ligne on retrouve l’Oreca 07 #13 du Rebellion Racing et la troisième Cadillac, la #10 du Wayne Taylor Racing, cette dernière ne concédant que 0.266 sec au chrono de référence.

Derrière, les deux Nissan DPi d’ESM mènent la fronde, presque à la surprise générale, tandis que les Mazda et la Riley-Multimatic de Visit Florida ferment la marche de la catégorie reine à plus de 3 secondes de la pole.

Notons que l’Oreca 07 de Dragon Speed Motorsport n’a pas pu signer de chrono, suite aux dégâts encourus après la sortie de route des EL2.

Prototype Challenge
Après deux séances libres dominées par l’une puis l’autre Oreca FLM09 de BAR1 Motorsport, c’est la #38 de Performance Tech Motorsports qui s’offre la pole en 1min 42.559 pour James French. Suivent les duos de BAR1 et de Starworks. Avec seulement 5 concurrents, la catégorie donnera probablement la prime à la régularité et à la fiabilité.

GTLM
On se doutait que la pole tomberait dans l’escarcelle de Ford, mais ce sont carrément trois GT qui constituent le trio de tête devant la Ferrari #62 Risi Competizione et la Porsche #911, la quatrième Ford occupant le sixième rang.

En 1min 43.473, Joe Hand place la #66 231 millièmes devant la #67 tandis que la #68 pointe 283 millièmes plus loin encore. Septième, la Corvette #3 est la dernière à pointer à moins d’une seconde de la pole. Dernières de la catégorie, les BMW M6 GTLM sont reléguées à plus de 1.3 seconde.

GTD
Ici aussi, la loi des séries a joué puisqu’on retrouve les deux Ferrari 488 GT3 engagées aux deux premières places avec la pole pour la #51 Spirit of Race devant la #63 Scuderia Corsa. En 1min 47.099, Alessandro Pier Guidi devance donc le reste de la meute des GT3. En deuxième ligne, on retrouve la surprenante Aston Martin V12 Vantage GT3 #98, toujours véloce en qualifications et la Porsche 911 GT3 R #59 du Manthey Racing. Cinquième à 0.686 sec, la Lamborghini Huracàn GT3 #11 du Grasser Racing Team est la dernière à moins d’une seconde de la référence de la catégorie.

Engagé sur la BMW M6 GT3 #97 du Turner Motorsports, Maxime Martin a vu son équipier Marks qualifier la voiture au 17ème rang de la catégorie et peut s’attendre à une course longue et nécessitant de l’abnégation.

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page