WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / 24 Heures de Daytona

Oreca fait des étincelles, mais Cadillac reste maitre de Daytona

Dernière session d'essais libres pour la troupe du WeatherTech Championship à Daytona. Une séance perturbée par plusieurs drapeaux rouges.

Prototype

Avec les deux drapeaux rouges de la session, les pilotes ont été prudents. Seul à passer la barre des 1’40 en début de séance, l’Oreca 07 #85 pilotée par Chris Miller prenait la tête de la hiérarchie devant les deux Nissan #2 et #22 du Tequila Patron ESM. Mais à 15 minutes de la fin de séance, la Cadillac #10 de Jordan Taylor reprenait le dessus en 1’38 »198. Sébastien Buemi arrache la deuxième place avec la #85 pour trois dixièmes. Il n’en fallait pas plus pour que Nicolas Lapierre riposte sur l’Oreca #81 de Dragon Speed et vienne s’intercaler entre les deux hommes. Le tour suivant, le Français passe la vitesse supérieur et signe un 1’37 »922 avant que Jordan Taylor ne se lâche en fin de séance et inscrive un temps digne de la séance de qualification : 1’36 »970.

Prototype Challenge

Pas vraiment une séance indicative pour les Oreca FLM09. La #8 se retrouve derrière la plus rapide des GTLM. Derrière on retrouve loin les autres voitures. La #88 et la #26 s’intercalent au milieu des GTLM. Mais dans les derniers tours, la #20 signe enfin un chrono significatif et prend la tête de la catégorie.

GTLM

Encore une séance dominée par Ford. La #66 de Joey Hand signe le meilleur temps en 1’43 »490. On retrouve derrière la #67 de Richard Westbrook, elle-même suivie par Porsche #911 de Dirk Werner. Corvette, Ferrari et BMW se mélangent à la suite dans la même seconde que la voiture de tête. En fin de séance, Dirk Werner, prend le dessus sur la Ford #67.

GTD

En GTD, les voitures les plus rapides en qualification n’ont pas cherché la performance pure. On retrouve en tête de la classe la Lamborghini Huracan GT3 #48 du Paul Miller Racing. Juste derrière, la Mercedes AMG GT3 #33 signe le deuxième temps alors que le podium de la séance est complété par une autre Lamborghini, cette fois-ci la #16 du Grasser Racing.

Le ton est donné pour la course !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page