WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / 24 Heures de Daytona

H+1 : démonstration Cadillac, Ford fait la trace en GTLM, Scuderia Corsa en GTD

Les Rolex 24 heures de Daytona, épreuve inaugurale de la saison 2017 du WeatherTech SportsCar Championship, est bel et bien lancée et les ténors des qualifs font honneur à leur statut de favoris. Le départ fut donné sous un ciel nuageux mais les conditions de pistes restent optimales, devant un public venu nombreux.

24 H de Daytona – H+1

Prototype
Les Cadillac ont immédiatement pris les choses en main en se plaçant aux trois premières places dès le premier virage. Curieusement, la Ligier rentrait au stand dès la fin du premier tour, le capot étant enlevé pour résoudre un problème à l’arrière semble-t-il au niveau du changement de vitesses. La Mazda #70 faisait de même au tour suivant perdant un tour sur les leaders, pour 3 à la Ligier.

L’Oreca #13 Rebellion Racing se mêlait aux débats devant en titillant la DPI-V.R #10 du Wayne Taylor Racing. Une première neutralisation intervenait après moins de 8 minutes de course suite à la sortie de la Lamborghini #16. Au restart, les Cadillac prenaient quelques secondes de bon sur la #13.

Premier ravitaillement « normal » pour la Nissan DPi #2 ESM à la 37ème minute, Ryan Dalziel ressortant juste derrière les Cadillac de tête, à un tour avant que ces dernières ne passent également par leur stand, ces dernières étant les derniers concurrents de pointe de la catégorie à effectuer le premier ravitaillement deux tours après la #2. Les leaders prenaient un tour à l’Oreca #81 de Dragon Speed peu avant l’heure de course.

1 – Cadillac DPi-V.R #31 – Action Express Racing
2 – Cadillac DPi-V.R #10 – Wayne Taylor Racing
3 – Cadillac DPi-V.R #5 – Action Express Racing

Prototype Challenge
Départ prudent de tous les concurrents, conscients que la fiabilité et la régularité seront les clés du succès dans ce double tour d’horloge.

Rapidement, la #38 Performance Tech s’isolait en tête devant la #26 BAR1 et la #88 Starworks. Mais les 5 Oreca FLM09 engagées restaient dans le même tour.

1 – Oreca FLM09 #38 – Performance Tech Motorsports
2 – Oreca FLM09 #26 – BAR1 Motorsports
3 – Oreca FLM09 #88 – Starworks Motorsport

GTLM
Si une Ford conservait les commandes au feu vert devant la Ferrari Risi, les Corvette faisaient de suite le forcing pour remonter aux avant-postes. Le peloton des GTLM restait compact et il était encore compliqué de voir si Ford allait lancer deux voitures en lièvres et profiter de sa supériorité numérique. Sujette à un problème, la Porsche #912 perdait plusieurs tours.

En proie à des soucis électriques, la BMW #24 se retrouvait à l’arrêt dans la pit lane, le pilote ne parvenant pas à redémarrer sa M6, après 32 minutes de course. Comme attendu, la bataille était serrée entre Ford, Corvette, Ferrari et Porsche, la BMW #19 restant un peu en retrait.

Après la première salve de ravitaillements, les Ford #67, #68 et #66 se plaçaient en tête devant la Ferrari #62 et la Corvette #3, mais les deux premières citées repassait en quatrième et cinquième positions rapidement.

1 – Ford GT #67 – Ford Chip Ganassi Racing
2 – Ferrari 488 GTE #62 – Risi Competizione
3 – Corvette C7.R #3 – Corvette Racing

GTD
La Ferrari en pole conservait la tête devant l’Aston Martin et la seconde 488 GT3 Scuderia Corsa. Plus loin derrière, la Huracàn GT3 #16 du Change Racing sortait de la piste et heurtait le mur de pneus, provoquant le premier Full Course Yellow (FCY) de l’épreuve après un peu plus de 7 minutes de course. Un début d’épreuve qui ne souriait pas aux Lambos puisque celle du Konrad Motorsport devait être rentrée au box pour une intervention technique.

Après le premier passage par les stands, le leadership revenait à la Ferrari #63 Scuderia Corsa devant la Porsche #73 Park Place et la Lamborghini #11 GRT. Beau début de course pour l’Acura #93 qui pointe au sixième rang.

1 – Ferrari 488 GT3 #63 – Scuderia Cora
2 – Porsche 911 GT3 R #73 – Park Place Motorsports
3 – Lamborghini Huracàn GT3 #11 – Grasser Racing Team

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page