WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / 24 Heures de Daytona

H+23 – Cadillac bien parti, Performance Tech contrôle et indécision totale du côté des GT

Les choses se sont bien décantées au moment d'entrer dans la dernière heure de course avec tout au plus un ravitaillement à observer pour certains. Outre leur rythme supérieur sur la piste, les Cadillac ont l'avantage de l'autonomie face à la Riley. Rythme de croisière pour Performance Tech en PC tandis que les paris sont ouverts en catégories GT. Faites vos jeux!

Prototype
Stratégie différente pour les deux leaders, la #5 effectuant un full service juste après le passage de la 22ème heure alors que la #10 n’a pas changé pas ses gommes. Derrière, la Riley #90 tente de réduire l’écart pour pouvoir profiter de la moindre erreur de ses adversaires et doit espérer une neutralisation supplémentaire pour ne pas effectuer un passage supplémentaire par la pit lane.

Ricky Taylor, dans la forme de sa vie, a placé une superbe attaque sur Albuquerque pour prendre les commandes, tandis que Rast passait par les stands pour ravitailler. Avec 1h28 à courir, cela implique que sans neutralisation, la Riley devra passer encore deux fois par les stands là où les deux Cadillac ne devraient plus passer qu’une seule fois. Autant dire que Marc Goossens devait se caler en mode « économie de carburant » pour tenter d’éviter ce double passage par la case ravitaillement et se protéger d’un éventuel retour de la Nissan #2 tout en conservant une certaine pression sur les deux Cadillac.

Coup de chance pour la #90, une neutralisation intervenait à 1h06 de l’arrivée, offrant un peu de répit. Mais la clé pour la victoire reste clairement la maîtrise de la consommation entre les deux DPi-V.R de tête.

1 – Cadillac DPi-V.R #10 – Wayne Taylor Racing
2 – Cadillac DPi-V.R #5 – Action Express Racing
3 – Riley/Multimatic Mk30 #90 – Visit Florida Racing

Prototype Challenge
Rien à signaler avec seulement 3 voitures encore en course et des écarts conséquents. Chacun se concentre sur un seul objectif : terminer la course, avec un podium assuré et la victoire pour la #38 qui a surclassé la concurrence tout au long de l’épreuve.

1 – Oreca FLM09 #38 – Performance Tech Motorsport
2 – Oreca FLM09 #26 – BAR1 Motorsports
3 – Oreca FLM09 #20 – BAR1 Motorsports

GTLM
Le passage par les stands lors de la neutralisation consécutive à l’abandon de la Ferrari GTD permettait à la Corvette #3 et la Ferrari #62 de repartir devant les 4 Ford, mais la #66 reprenait la deuxième place au restart à 1h40 de l’arrivée. Garcia n’a pas défendu sa position de tête, laissant la GT faire la trace.

Le Top 4 se tient en moins de 4 secondes avec deux Ford face à une Corvette et une Ferrari. Pilet et la Porsche #911 s’est hissé au quatrième rang, menaçant la Corvette #3 et tente de placer une attaque au premier freinage mais se montre un peu trop optimiste. Ce n’était que partie remise pour le Français qui réussit à prendre le dessus un peu plus tard.

1 – Ford GT #66 – Ford Chip Ganassi Racing
2 – Ferrari 488 GTE #62 – Risi Competizione
3 – Porsche 911 RSR #911 – Porsche North America

GTD
Débarrassés de la 488 GT3 #63, diablement rapide sur le banking, les Audi #29 et #57 se retrouvent opposées à la Mercedes #33 et aux Acura #86 et #93 dans la course au podium et à la victoire.

Si Bleekemolen fait le maximum en tête, bien malin celui qui peut dire qui sortira vainqueur de la catégorie, la Porsche #28 venant se mêler aux débats, en troisième place. Mais Bleekemolen fait usage de toute sa science de la course et de l’excellent grip de sa Mercedes à la ré-accélération ou dans l’infield pour garder ses concurrents derrière. Las, la vitesse de pointe nettement supérieure de l’Audi a eu raison de la Mercedes. Même problème, même sanction face à la Porsche au tour suivant.

L’Acura #93 perdait une partie de sa carrosserie – le capot avant – dans le banking, provoquant un FCY à 1h06 du terme.

1 – Audi R8LMS #29 – Montaplast by Land Motorsport
2 – Porsche 911 GT3 R #28 – Alegra Motorsports
3 – Mercedes-AMG GT3 #33 – Riley Motorsport/Team AMG

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page