Scuderia-Corsa-Daytona24h-casse-mécanique
Après une performance remarquable durant les 24h de Daytona qui aura vu la Ferrari 488 GT3 de la Scuderia Corsa sur le front durant toute la course, les opportunités de victoire de l'italienne se sont échappées à deux heures de la fin sur une casse mécanique.

Une course de 24 heures est toujours reconnue pour ses challenges de part la voiture et le team. L’édition 2017 a prouvé une fois encore que cette épreuve est unique en son genre avec une pluie battante sur la quasi-totalité de la nuit.

Pour la Scuderia Corsa, la véritable force de l’équipe allait être testée. Avec deux pénalités et des périodes sous drapeau jaune importantes, il était difficile de garder un œil sur les leaders. Mais alors que le soleil se levait enfin sur la piste, la #63 reprenait des forces et signait ses meilleurs tours en piste depuis le début de l’épreuve, revenant dans le tour des leaders de la catégorie.

Avec des temps s’améliorant à chaque passage, jusqu’à signer le deuxième meilleur temps de la catégorie sur la semaine, la #63 revenait à la deuxième place après de beaux dépassements. Maintenant, il fallait attaquer le premier concurrent.

Après une bataille dans les stands et une stratégie décalée, la #63 revenait sur le devant de la scène en prenant la première place et augmentant son avance tour par tour. 12 secondes d’avances avec deux heures de course en perspective, il fallait maintenant gérer.
Mais la Ferrari commença à ralentir dans le virage 6 sans que personne ne puisse dire pourquoi. La voiture rentra au stand et l’abandon fût prononcé. Casse mécanique.
Après avoir menée la course, se battre sous la pluie puis revenir sur le devant du peloton, la Scuderia Corsa a prouvé qu’elle était performante mais le coup était trop dur.
Pour Christina Nielsen, qui cherche toujours sa première victoire à Daytona, les émotions étaient fortes : « C’est super déstabilisant de finir une course où l’on s’est battu si durement. Après 22 heures de course, nous avons tout perdu. Nous avions la voiture, le team et la bonne stratégie. C’est difficile que cela se termine ainsi mais c’est la course et cela arrive de temps à autre. Ce n’est certainement pas la meilleure façon de commencer la saison, mais nous serons plus acharnés pour Sebring. C’était malgré tout, une bonne ambiance avec l’équipe et les pilotes ont été parfaits. »
Le gérant du team, Giacomo Mattioli, déclare : « Je suis très fier de l’équipe. Tout le monde a été superbe. Les pilotes ont montré de solides performances surtout dans ces conditions épouvantables. Nous étions en bonne position pour gagner, mais une casse mécanique rare nous tombe dessus. Nous savions que nous étions l’équipe à battre en fin de course. Mais cela nous motive encore plus pour la prochaine course ! »