Quatrième équipe à présenter sa monoplace 2017, Force India a levé le voile sur la VJM10 avec laquelle la formation indienne tentera de titiller les top teams pour poursuivre sa progression.

Empreinte d’une certaine finesse, la nouvelle arme que se partageront Sergio Perez et Esteban Ocon présente tout de même des caractéristiques agressive sur sa partie avant avec un museau à la pointe torturée et une marche nette à la jonction avec la coque.

Arborant une livrée dans la mouvance de la saison dernière, la VJM10 marque donc l’entrée dans sa dixième saison pour la structure de Vijay Mallya. Présentée à Silverstone est elle aussi marquée d’un aileron de requin sur le capot moteur, à l’instar de la Sauber C36 et de la Renault R.S.17.

Directeur d’exploitation de Force India, Otmar Szafnauer souligne la continuité dans le développement de la monoplace 2017, dans la mesure du possible eu égard à la nouvelle donne règlementaire : «Cette année, les voitures sont totalement nouvelles et rien ne peut être reporté des années précédentes. Même si nous avons une aérodynamique complètement nouvelle sur le VJM10, il est juste de dire que notre philosophie aéro est très similaire à 2015 et 2016.»

Continuité certes, mais évolution malgré tout selon Andrew Green, directeur technique : «C’est certainement un grand changement. Et qui a exigé un changement de mentalité. Il a fallu un peu de temps pour s’adapter au début, mais nous sommes là maintenant et je suis convaincu que nous savons vers où regarder et d’où la performance peut venir avec cette voiture. La courbe de développement est incroyablement abrupte et nous allons voir des mises à jour importantes sur les voitures à intervalles réguliers, dès le début. Ce seront d’importantes évolutions et je ne pense pas que le développement va diminuer rapidement.»