WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / null

Cadillac toujours devant, BMW et CORE Autosport se placent en GT

Pour cette première séance d'essais officiels préparatoires pour les 12 Heures de Sebring, se sont toujours les Cadillac qui mènent la danse au général et en Prototype tandis que BMW et Porsche se distinguent dans les catégories GT.

Sebring Test Days – Session 1

  • Prototype

Sans réelle surprise, ce sont les 3 Cadillac DPi-V.R qui pointent aux trois premières places du classement. Mais si la #31 a signé son meilleur chrono en 1.50.076, un peu plus d’un dixième devant la #5, la première concurrente pointe à 1.237 sec. Cela dit, il ne faut encore rien déduire de cette séance inaugurale qui aura surtout vu tous les concurrents prendre leurs marques sur le tracé bosselé de Sebring.

  • Prototype Challenge

Avec seulement deux Oreca FLM09 présentes, les chronos ne relèvent que d’une importance relative. Seule information importante, le fait que Starworks Motorsport n’alignera plus qu’une seule voiture, au lieu de 2 ou 3 jusqu’alors, pour le reste de la saison, et ce dès Sebring. Le meilleur temps échoit dans l’escarcelle de BAR1 Motorsports avec un tour en 1.56.713 pour 1.58.255 à l’exemplaire de Starworks.

  • GTLM

Un peu en retrait à Daytona, les BMW M6 GTLM avaient déjà démontré en 2016 être plus à l’aise sur la surface bosselée de Sebring. Un constat qui ressort de cette première séance avec la #25 qui se place en tête du groupe, pour 35 millièmes d’avance sur la Ford #67 grâce à un chrono de 1.59.183. Pas de quoi fanfaronner pour autant puisque en septième position, l’autre BMW ne pointe qu’à 429 millièmes. Seule la Ferrari concède plus d’une seconde.

  • GTD

Pour cette première confrontation 2017 à Sebring, c’est une Porsche 911 GT3 R qui figure au faîte de la hiérarchie, la #54 de CORE Autosport devançant l’Audi R8 LMS #57 de Stevenson Motorsports et la Porsche #73 de Park Place Motorsports. Avec une marque de référence en 2.02.692, la plus véloce des GT3 voit 9 de ses concurrentes lui concéder moins d’une seconde. Autant dire que les débats restent serrés.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page