FIA WEC

null / null

Petit passage par l’entrepôt du musée Porsche pour Brendon Hartley

Dans une ruelle de Stuttgart se trouve un grand entrepôt gris, ne portant aucune indication. Il s'agit pourtant de celui dans lequel Porsche entrepose une impressionnante collection de rares et inestimables Porsche, à l'abri des regard. Contrairement au musée ouvert au public, ces installations climatisées de plus de 100 000m² sont strictement privée. Le pilote de LMP1 Porsche Brendon Hartley a eu la chance d'y faire un tour lors d'un shooting photo et d'un talk show.

Et il nous a laissé une petite photo souvenir, rien que pour nous faire baver! Si nous n’avons qu’un petit échantillon des plus de 500 modèles historiques que Porsche possède (le musée ne peut en exposer qu’un bon 80), il y a là parmi les modèles les plus mythiques de la marque allemande, évidemment liés aux 24 heures du Mans.

La Porsche 917 K « short tail » #23 de 1970, peut-être la voiture de course la plus célèbre du Cheval Cabré souabe.
La Porsche 936 de 1977, avec laquelle notre compatriote Jacky Ickx a remporté sa 4ème victoire aux 24 heures du Mans, la deuxième avec Porsche.
La Porsche 962C de 1986 (ou 87), modèle clôturant une période de domination, avec 7 victoires d’affilée.
La très impressionnante Porsche 935/78 « mobydick », espèce de 911 à l’aérodynamique extrême.
La Porsche LMP2000 (ou également appelée Porsche 9R3), LMP1 ouverte développée entre 1998 et 2000 qui n’a jamais couru.
La Porsche 917/30 Can-Am de 1973, ultime extrapolation de la 917 qui couru dans la série américaine, s’assurant le titre après une domination de 6 victoires. A noter que son 12 cylindres turbo produisait la bagatelle de 1100 chevaux (qui consommait presque 90 litres aux 100)…

Il y a également une Porsche 935/77, modèle précédant la « mobydick », une Porsche 944 Turbo de « série », et hormis les deux bâchées, un dernier modèle que je n’arrive pas à identifier…

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page