La prochaine LMP1 du constructeur britannique se dessine de plus en plus sous nos yeux et c'est Mecachrome qui aura l'honneur de motoriser cette nouvelle Ginetta.

L’entreprise française, Mecachrome, sera le préparateur des futures 10 Ginetta qui participeront avec des équipes privées au FIA WEC en 2018.

Alors que l’on retrouvait déjà des noms connus dans la fabrication du châssis comme Euan Baldry et Adrien Reynard, la firme Mecachrome prendra le relais au niveau de la partie moteur.

Après avoir été fournisseur de pièces mécaniques pour une écurie de F1 et signé de bons résultats, Ginetta a de grosses attentes sur le projet LMP1 avec Mecachrome. Les essais aérodynamiques sont en cours avec le châssis et les tests moteurs sont en train d’être préparés.

SUR LE MÊME SUJET :
Première heure : Toyota mène la danse, Porsche maintient la pression

En espérant que cela donne des idées à d’autres constructeurs pour venir se battre en LMP1 privé !

Article précédentRJN et Nissan aligneront 2 GT-R NISMO GT3
Article suivantAston Martin et Red Bull vous présentent Valkyrie