Les essais continuent sous le soleil de Barcelone. Les différences entre les performances des uns et les difficultés des autres continuent de grandir. Pour certaines, les problèmes s'accumulent et sont de très mauvais augure pour le début de la saison...

Ferrari et Mercedes font parler la poudre, mais en gardent encore sous la pédale

La Flèche d’Argent a vu le retour de l’aileron de requin sur son capot moteur, mais sans l’ouverture observée les premiers jours. Mercedes a dépassé les 4000km d’essais, et si l’on rassemble le kilométrage total parcouru par les blocs étoilés, cela représente plus de 30 GP! Dès les premiers instants, Lewis Hamilton a signé un bon temps avec un 1:20.626 en supertendres, malgré une piste à 10°C.

La Scuderia n’a pas été en reste: aux alentours de 11h30, Vettel se rapprochait de la référence absolue en signant un 1:19.341, mais équipé de pneus tendres! L’Allemand a continué de cravacher avec les pneus à flancs jaunes. Il a signé les deux meilleurs premiers secteurs avant de relâcher son effort. C’est ensuite avec les supertendres qu’il a amélioré la meilleure marque absolue, en effectuant un tour en 1:19.314. Le plus impressionnant est que le quadruple champion a volontairement freiné dans la ligne droite! Il a enfin enfoncé le clou avec les ultratendres, toujours en levant le pied dans la ligne droite, descendant le record à 1:19.024. En rassemblant ses trois meilleurs secteurs, le temps serait d’1:18.781!

L’Italienne a parcouru 156 tours contre 147 pour l’Allemande, dont son meilleur tour avant cette journée, accompli par Bottas, est à retrouver onboard ici.

McLaren-Honda s’enfonce toujours plus dans les problèmes, et les tensions commencent à réellement apparaître

Suite au coup de gueule poussé par Fernando Alonso hier – l’Espagnol affirmant que le seul problème était l’unité de puissance, ni fiable ni puissante -, de nouvelles dissensions sont apparues entre les Anglais et les Japonais, avec une conférence de presse annulée.

Stoffel Vandoorne a encore connu une journée compliquée, toujours à cause du Power Unit Honda. Si notre compatriote a pu améliorer sa marque en 1:21.671, il l’a réalisé en ultratendres. De plus, c’est une fois de plus sa monoplace qui est la lanterne rouge au niveau des tours parcourus: si les meilleures équipes ont dépassé les 150 tours, elle n’en a bouclé que 48.

Peu après 12h00, le Belge a déclenché le premier drapeau rouge de la journée, car sa McLaren s’est immobilisée peu après la sortie des stands. Non content de décevoir de plus en plus les fans de la marque et des deux pilotes, le moteur nippon a une deuxième fois interrompu la séance, peu avant la pause de midi. Les problèmes du moteur Honda seraient dû à des problèmes électriques. L’équipe anglaise en est encore aux tests aérodynamiques de base car de la peinture flow-vis a été vue sur la monoplace. Le genre de tests que les équipes de pointent n’effectuent plus depuis longtemps…

C’est seulement vers 16h que Vandoorne a pu reprendre la piste, et déjà une heure après il rencontrait à nouveau des problèmes qui ne lui ont plus permis de reprendre le volant.

Renault et Toro Rosso pas épargnées non plus

Toro Rosso semble avoir du mal à régler ses problèmes, étant touchée cette fois au niveau de la boite de vitesse. La deuxième Scuderia, qui n’a pas non plus beaucoup roulé durant la matinée, a provoqué le troisième drapeau rouge de la journée suite à une immobilisation en piste. C’est le Russe Daniil Kvyat qui était au volant.

Renault subit également de nombreux problèmes: le Losange a dû procéder à un changement de moteur. Elle a en outre provoqué un drapeau rouge l’après-midi en s’arrêtant en piste. Elle a donc très peu tourné aujourd’hui.

Ocon se met en évidence avec sa VJM10, Stroll et Ericsson enchaînent les boucles en matinée

Lance Stroll, qui s’est fait remarquer les jours précédents par 3 sorties de piste, tient à se rattraper: Le Canadien a énormément tourné aujourd’hui, surtout ce matin, s’approchant de la barre des 90 boucles en une demi-journée! C’est son équipier Massa qui a roulé l’après-midi, permettant à Williams d’effectuer une excellente journée avec 165 tours. Le Suédois Marcus Ericsson a lui aussi effectué un grand nombre de tours ce matin.

Quant à Esteban Ocon, il a réalisé un prometteur 1:20.161 en ultratendres au volant de la Force India. C’est le 3e meilleur temps de la journée.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter !