WeatherTech SportsCar Championship

Actualité / 12 Heures de Sebring

ESM est prêt à défendre son titre aux 12 heures Sebring

Extreme Speed Motorsport, qui engagera deux DPi, tient à briller cette année encore sur sa course à domicile. Pour cela, l'équipe floridienne possède des équipages de choix, et l'appui d'un grand constructeur.

L’an dernier, Tequila Patrón ESM était devenue la première équipe en 18 ans a remporter et les 24 heures de Daytona, et les 12 heures de Sebring. C’était en outre la même voiture qui avait remporté les deux courses.

Pour cette 65ème édition, l’équipe engage deux DPi en association avec un grand constructeur. En effet, basée sur la Ligier JS P217 du fabriquant français Onroak, la Nissan Onroak DPi a été profondément revue par le géant japonais, comme l’autorise le règlement du championnat américain: elle reçoit son propre kit aérodynamique, avec un nez rappelant la Nissan GT-R, et reçoit le moteur V6 de la version GT3 de cette dernière. Nismo vise quant à lui sa 5ème victoire au général.

Du coté des pilotes, les deux voitures ont des équipages solides. La #2, en plus de ses pilotes réguliers Scott Sharp et Ryan Dalziel, sera pilotée également par celui qui a fortement contribué au succès d’ESM l’an dernier, « Pipo » Derani. Sur la #22, l’équipage de Daytona sera reconduit. Ed Brown et Johannes van Overbeek recevront donc encore le soutien de deux pilotes officiels: Brendon Hartley, pilote LMP1 chez Porsche, pour qui ce sera la première fois à Sebring, et le pilote officiel McLaren GT, Bruno Senna.

L’équipe américaine a précédemment participé aux tests officiels IMSA WeatherTech SportsCar Championship sur la piste du Sebring International Raceway en février. L’occasion d’en apprendre d’avantage sur les nouvelles voitures, encore peu connues du team, et de les adapter à cette piste si particulière. Ancien aéroport datant de la Seconde Guerre Mondiale, le revêtement est très bosselé, ayant même une partie composée de plaques de béton. Ces chocs continus poussent la résistance des voitures à leur limite.
La météo est également un facteur important, la course passant d’un grand soleil et une piste chaude à une nuit fraîche et humide.

2ème des quatre manches de la Tequila Patrón North American Endurance Cup, qui reprend les grandes classiques d’endurance du championnat IMSA, cette course est doublement importante pour ESM qui veut y faire le plein de points. Distribuant des points à différents intervalles de la course – à 4, 8 et 12 heures -, en plus de l’arrivée, une bonne position durant toute la course peut être bénéfique, même si la victoire n’est pas au bout.

« C’est super excitant pour Tequila Patrón ESM de revenir à Sebring en tant que champion en titre! », déclare Scott Sharp, patron-pilote de l’équipe. « Nous avons beaucoup travaillé pour affronter une concurrence aussi forte. Tout le monde chez ESM, Nissan et Onroak a donné le meilleur pour continuer à améliorer nos voitures. Nous également sommes ravis d’accueillir Bruno et Brendon! »

Pipo Derani s’enthousiasme: « Nous venons à Sebring ce week-end avec de grands souvenirs de ce que nous avons réalisé l’année dernière. Daytona était encourageant car la voiture a bien fonctionné, mais inévitablement nous avons dû nous adapter à quelques problèmes en cours de route. Nous savons que nous avons une excellente voiture et une équipe formidable. Nous avons seulement roulé pour la première fois avec la voiture il ya deux mois au Roar Test à Daytona, donc nous apprenons encore. Sebring sera un bon test à tous les niveaux. »

©ESM

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page