Le pilote suisse Neel Jani, pilote officiel Porsche sur la 919 Hybrid, a permis à l'équipe Rebellion, redescendue en LMP2 depuis le début de cette saison, de prendre la première place en qualifications. Les DPi, indétrônables à Daytona, ne sont donc pas imbattables en performance pure. En GTLM, les habituelles Ford GT sont encore devant.

  • Prototype

Ces 12 heures de Sebring promettent une superbe bataille entre DPi et LMP2. Avec un chrono de 1:48.178, l’Oreca 07 du Rebellion Racing a prouvé son potentiel. Derrière, nous retrouvons les épouvantails du DPi depuis Daytona, les deux Cadillac DPi Action Express Racing, placées deuxième et troisième par Christian Fittipaldi sur la #5 et Dane Cameron sur la #31. Le top 5 est complété par la Ligier JS P217 du PR1 Mathiasen de Gutierrez et la Nissan DPi #22 d’ESM de l’autre officiel Porsche LMP1, Brendon Hartley.
Les vainqueurs de Daytona sont en 6ème place.

La Riley du Visit Florida Racing de notre compatriote Marc Goossens est au 9ème rang grâce au chrono de son équipier Renger van der Zande, intercallée entre les deux Mazda DPi qui ferment une fois de plus la marche. À noter que l’autre Nissan #2 n’a pu effectuer de chrono suite à une panne mécanique dès son premier tour lancé.

  • Prototype Challenge 

C’est l’Oreca FLM09 #26 du BAR 1 Motorsports qui s’octroie, sans surprise, la pole de la catégorie PC, après avoir dominé toutes les séances d’essais.

  • GTLM

Une fois de plus, Ford a fait parler la poudre en GTLM, malgré des écarts serrés, qui augurent une superbe course. C’est même un doublé que s’offre la marque à l’Ovale Bleu, avec la #67 de Ryan Briscoe qui réalise un 1:55.939, devant la #66 de Dirk Müller. La Corvette C7.R de Tommy Milner aurait pu compléter le podium si la #4 n’avait pas été déclassée à l’issue des vérifications. Nous retrouvons donc une des nouvelles Porsche 911 RSR en 3ème place, la #912 de Kévin Estre – sur laquelle pilote le Belge Laurens Vanthoor – suivie de l’autre Corvette #3.

SUSCEPTIBLE DE VOUS INTERESSER :
Cadillac sans partage, Ford et les GT japonaises en forme

Seule la Ferrari du Risi Competizione est à plus d’une seconde du leader, Giancarlo Fisichella n’ayant pu se rapprocher à moins d’1,5 seconde. Les deux BMW M6 GTLM se retrouvent encore en queue de peloton, juste devant l’italienne.

  • GTD

La Mercedes-AMG GT3 du SunEnergy1 Racing a été la seule à descendre sous la barre des deux minutes, sa plus proche poursuivante étant reléguée à 7 dixièmes. C’est Tristan Vautier qui a arraché la pole. La deuxième place est pour l’Audi R8 LMS du Montaplast by Land Motorsport, devant la Lamborghini Huracan GT3 16 du Change Racing. En quatrième et cinquième position, nous retrouvons les deux nouvelles Lexus RCF GT3.

Le départ de la 65ème édition des Mobil 1 12 Heures de Sebring sera donné à 15h40, heure française. Elle est à suivre en live sur le site de l’IMSA.

Le détail de la grille de départ est à retrouver ici.