WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / 12 Heures de Sebring

H+1 – Action Express et Cadillac dominent déjà

La question que nombre d'observateurs se posait était simple : les Cadillac avaient-elles caché leur jeu en qualifications et allaient-elles prendre les commandes dès le début de l'épreuve. De même en GTLM, les Ford parviendraient-elles à garder l'avantage sur leurs adversaires?

  • Prototype

Dès le départ, Neel Jani faisait le nécessaire pour conserver la tête devant les Cadillac d’Action Express Racing et la Ligier PR1 Motorsports tandis que la Mazda #55 subissait une crevaison et perdait le contact avec les leaders de la catégorie, devant même se battre pour rester dans le tour de Jani qui se retrouvait dans son diffuseur après quelques minutes de course seulement.

De son côté, la Nissan #2 de Derani rencontrait des problèmes électroniques qui la contraignaient à perdre beaucoup de temps dan son stand dès le début de l’épreuve.

Jani prenait le meilleur sur le « retardataire » Mazda et prenait quelques secondes d’avance sur le duo de Cadillac qui peinaient un peu plus à dépasser la #55. Ne voulant pas se laisser décrocher, Ricky Taylor perdait du temps à prendre le dessus sur la Ligier #52 de Gutierrez avec sa Cadillac #10, pointant à une vingtaine de secondes du leader après une demi heure de compétition et se retrouvant du coup sous la pression de la Nissan #22.

Le premier ravitaillement permettait à la DPi-V.R #31 repartait en tête devant l’Oreca 07 de Rebellion qui en plus a connu un souci l’empêchant de changer ses pneus. Elle écopait en sus d’un drive trough pour une infraction durant son arrêt, ce qui le reléguait au sixième rang. C’était donc un trio de Cadillac qui menait la danse, comme à Daytona.

Classement Voiture Team
1 31 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
2 5 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
3 10 Cadillac DPi-V.R Wayne Taylor Racing
  • Prototype Challenge

La plus en vue des Oreca FLM09 était la #26 BAR1 Motorsports, Gustavo Yacaman ayant fort à faire face à la #38 Performance Tech de James French, la #8 Starworks Motorsport et la #20 BAR1 pointant déjà à plus de 10 secondes après seulement 20 minutes de course.

Les ravitaillements permettaient à Performance Tech de prendre le leadership

Classement Voiture Team
1 38 Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports
2 26 Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports
3 8 Oreca FLM09 Starworks Motorsports
  • GTLM

Gros coup de théâtre quand la Ford #67 ne démarrait pas le tour de mise en grille, sujette à un problème de boîte de vitesse. De son côté, la Corvette #4 s’élançait depuis la queue du peloton après avoir faillit lors des vérifications techniques après les qualifications.

La #67 effectuait son drive trough dès la fin du premier tour et entamait ensuite sa remonté pendant que la Ford #66 menait de très peu devant la Porsche #912 et la Corvette #3, ce trio étant suivi de près par la « troisième » Ford, la seconde Porsche, la Ferrari Risi et les deux BMW – toutes deux aux couleurs habituelles, plus de Art Car – alors que la Corvette #4 remontait petit à petit le peloton des GTD.

En tête, la Ford #66 gardait la main tandis que quatrième, la #68 partait en tête à queue et voyait la Ferrari la dépasser, les BMW étant clairement un cran en dessous en termes de performances. La bavaroise #24 passait derrière le mur pour rejoindre son garage après un peu plus de 38 minutes, sujette a de très mauvaises vibrations.

Les deux Porsche étaient les premières à passer par les stands, nettement plus tôt que leurs concurrentes. Après le premier passage aux stands, la Ford #66 conservait la tête devant la Corvette #3 et la Porsche #911. Derrière, la Ferrari profitait d’un très bon arrêt pour se placer en quatrième place devant la seconde Porsche.

Classement Voiture Team
1 66 Ford GT Ford Chip Ganassi Racing Team
2 3 Chevrolet Corvette C7.R Corvette Racing
3 911 Porsche 911 RSR Porsche GT Racing
  • GTD

Le poleman, Tristan Vautier, devait s’élancer des stands pour n’avoir pas su sortir à temps de la pit-lane et devra observer un drive trough. De quoi laisser la voie libre à l’Audi #29 Montaplast by Land Motorsport qui se ménageait un avantage de quelques secondes sur la Lmaborghini #16 Change Racing et la Lexus #15 RGT Racing.

Le début d’épreuve confirmait cette hiérarchie tandis que la première salve de ravitaillements rebattait certaines cartes.

Classement Voiture Team
1 29 Audi R8 LMS Montaplast by Land Motorsport
2 16 Lamborghini Huracàn GT3 Change Racing
3 11 Lamborghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page