Après un abandon très frustrant à Daytona, la Scuderia Corsa se présentait au départ des 12 Heures de Sebring avec la motivation de renouveler sa victoire de 2016 et l'envie de lancer enfin cette saison en inscrivant de gros points au championnat. Mission presque réussie pour les hommes de Giacomo Mattioli puisque la Ferrari 488 GT3 #63 a croisé le drapeau à damier en deuxième position.

Un résultat qui salue une course continuellement disputée aux avant-postes, la monture du trio Christina Nielsen-Alessandro Balzan-Matteo Cressoni a régulièrement occupé la tête de l’épreuve et n’a quitté que rarement le Top 3. Une chevauchée sans la moindre erreur qui se termine donc sur la deuxième marche du podium en catégorie GTD dans cette 65ème édition des 12 heures de Sebring.

Les champions en titre était de retour à Sebring où il avait décroché la victoire pour les début de la toute nouvelle Ferrari 488 GT3 il y a un an. Célébrant le 70ème anniversaire de Ferrari cette année, les espoirs étaient élevés pour l’équipe basée à Los Angeles d’ajouter un succès supplémentaire à l’héritage de victoires de la marque à Sebring. Après une lutte de haut vol, on devait retrouver deux Ferrari sur le podium, une dans chaque catégorie GT, et c’est un excellent apport au Palmarès du Cheval Cabré pour ses 70 ans.

S’élançant depuis la dixième place, le potentiel de l’équipe dans ce championnat était démontré durant les quatre premières heures, en gagnant 9 places pour prendre les commandes au moment du cap des 3 heures et figurer encore au deuxième rang au terme de la quatrième heure, engrangeant à l’occasion 4 précieux points au championnat North American Endurance Cup.

Sunset Scuderia Corsa Sebring - Un podium pour lancer la saison de Scuderia Corsa
© Bob Chapman, Autosport Image

Au fil des heures de course qui défilaient, l’étape vitale du « milieu » d’épreuve où les erreurs et tours accomplis sont les plus importants, personne au sein du team n’a fait un pas de travers. Sur leur lancée du premier tiers de l’épreuve, les trois pilotes ont effectué leurs relais en menant ou en conservant une place confortable dans le Top 3, croisant la ligne d’arrivée en deuxième place au top de la huitième heure avec quatre nouveaux points inscrits dans le cadre de l’Endurance Cup.

La Scuderia Corsa ne lâchait plus rien sur la fin de la course et gagnait quelques positions au championnat North American Endurance Cup tout en se plaçant dans une mouvance positive pour la suite du championnat, typée sprint.

SUR LE MÊME SUJET :
Quelques ajustements de dernière minute pour la BoP

Une deuxième place qui fait office de vraie satisfaction pour Christina Nielsen : « J’ai toujours eu de la réussite à Sebring, ainsi qu’une très bonne équipe bien entendu. J’y ai décroché trois podiums de catégorie, une victoire et deux secondes places, deux victoires en endurance. Je suis servie. L’équipe Riley Motorsports, je dois le confesser, a eu la meilleure opportunité de l’emporter et a su en tirer avantage, donc je tiens à les féliciter pour le travail qu’ils ont réalisé. Mais je ne saurais être moins fière de la Scuderia Corsa, Matteo Cressoni et Alessandro Balzan qui ont tous constitué une équipe fabuleuse et nous avons saisi la meilleure opportunité que nous avons eue et en avons tiré le meilleur. »

tn.jsp  1 - Un podium pour lancer la saison de Scuderia Corsa
© Bob Chapman, Autosport Image

Pour Giacomo Mattioli, propriétaire de l’équipe, cette performance collective est tout ce qu’il pouvait demander de mieux : « Après la victoire de l’an dernier, Sebring a à nouveau été bon avec nous. Avec la deuxième place, nous avons engrangé des points précieux pour l’équipe dans les deux championnats, IMSA et North American Endurance Cup. Chacun peut être très fier de notre podium. Nous avons réalisé des arrêts parfaits, appliqué une stratégie excellente et, bien entendu, Christina, Alessandro et Matteo ont fait du super boulot, il n’y a pas une seule gratte sur la voiture #63. C’est le type de course dont nous nous rappellerons comme l’une de celles qui nous aurons remis sur la route de la course au titre. »

Désormais tous les regards de l’équipe sont tournés vers la prochaine épreuve du championnat qui débutera avec les essais libres le 7 avril pour le Grand Prix de Long Beach.