WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'après course / 12 Heures de Sebring

12 heures difficiles pour Mazda en Floride

La 65ème édition des 12 heures de Sebring s'est tenue sur le magnifique circuit du Sebring International Raceway avec deux prototypes Mazda RT24-P. La #55 de Jonathan Bomarito, Tristan Nunez et Spencer Pigot termine cinquième après une course difficile. Du côté de la #70 de Joel Miller, Tom Long et Marino Franchitti, la voiture a subi des problèmes techniques et a abandonné.

La deuxième manche de l’IMSA WeatherTech Championship se tient tous les ans à la mi-mars dans une course d’endurance étouffante. Bien que les matins et soirs, la température avoisine les 15 degrés, en pleine journée celle-ci peut monter jusqu’à 25-30 degrés. De plus, avec toutes les bosses qui composent le circuit, le grip est constamment changeant et il est dur de trouver le réglage parfait. Durant les 24h de Daytona, les deux prototypes Mazda n’ont pas été capables de terminer la course. C’est pour cette raison que le but de l’équipe était de terminer cette course.

La température a beaucoup joué pour les Mazda RT24-P. Durant les séances de nuit, les prototypes se sont bien accommodés à la piste, mais en début d’après-midi pour les qualifications, ce ne fut pas la même chose. La #55 se qualifia 8ème tandis que la #70 se plaça au dixième rang.

Le président de Mazda USA, John Doonan déclarait alors : « C’est une course longue donc on ne sait pas ce qui va arriver. Nous verrons si nous pouvons montrer nos performances dans ces conditions difficiles. »

Très tôt dans la course, la #55 fut victime d’une crevaison lente et a été contrainte de rentrer au stand, perdant un temps précieux en début de course. Même malchance pour la #70 qui souffrait alors de problèmes de frein, avec un tout droit dans le dernier virage. Le choc fut violent mais pas suffisamment pour ne pas repartir. Avec ces incidents, les Mazda étaient déjà hors course pour jouer quoique ce soit.

Au fur et à mesure, la température est descendue et a permis aux deux voitures d’accélérer. Mais avec le choc du début de course, la #70 commençait à souffrir. Avec des problèmes récurrents en virage, le pilote décida de rentrer au stand. Les suspensions étaient fissurées. Le team décida alors de retirer la voiture pour éviter un incident plus grave.

La #55 continua sa course et remonta les GTLM une par une jusqu’au drapeau à damier, à une honorable cinquième place.

La prochaine course des Mazda RT24-P sera au prochain meeting de Long Beach !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page