FIA WEC

null / null

Guerre psychologique entre Porsche et Toyota, qui repart de Monza en tête

La dernière journée du Prologue n'a plus été perturbée par la pluie que lors de la dernière heure. La séance matinale à débuté sur piste grasse mais elle s'est progressivement asséchée. Le retour des averses a fait une victime parmi les LMP2.

  • LMP1
© Marius Hecker

La matinée a été assidue pour les LMP1, puisque pratiquement toutes les voitures ont effectué plus de 500km. Une assiduité qui peut s’expliquer par le manque de roulage dû à la pluie hier soir. Pour la première fois, ce sont les Porsche 919 Hybrid qui ont enchaîné le plus de tours ce matin, jusqu’à 111 tours pour la #2. Sur une piste aux conditions changeantes, la chasse au chrono n’était pas une priorité. Les deux allemandes ont terminé la séance matinale aux deux premières places, avec un meilleur temps d’1:32.020 pour la #1, encore une fois devant sa soeur. Le chrono a été signé en fin de matinée, lorsque la piste s’est asséchée. Derrière, les deux Toyota ont été à moins de 5 dixièmes, la #8 devant la #7.

L’après-midi a également été studieuse en catégorie reine. Et les bonnes notes n’ont pas tardé à tomber, puisque Nicolas Lapierre, de retour chez Toyota après une longue retenue, a prouvé qu’il restait un des meilleurs élèves en signant le meilleur chrono absolu en 1:30.547 avec la #8. Le second meilleur temps absolu est à mettre au crédit de la #7 en 1:31.332. Il a été signé hier. Du coté de l’adversaire Porsche, le chrono n’a visiblement pas été le premier objectif, les deux voitures enchaînant les tours comme des métronomes et ont fini 3ème et 4ème. La #1 est accréditée du 3ème meilleur temps global en 1:31.666 alors que la #2 ferme la marche en 1:31.823.

Après n’avoir parcouru que 6 tours hier en séance de nuit, le ByKolles a annoncé que la CLM P1/01, nouvellement équipée d’un V6 Nismo, quittait le Prologue avant la fin de celui-ci. La voiture est victime de différents ennuis, et l’équipe est à la recherche d’une solution pour effectuer un test avant la manche de Silverstone. Kubica n’a donc toujours pas pris le volant de la LMP1 Privée.

  • LMP2
© Marius Hecker

Première fois que le TDS Racing se retrouve en haut de la feuille des temps lors de ce Prologue. L’Oreca 07 #28 a établi la nouvelle référence absolue ce matin en 1:36.078: surprenant car ce chrono a été signé sur une piste encore humide par endroit. Peut-être les nouvelles LMP2 en ont encore sous la pédale! Les favoris restent devant puisque suit ensuite la #26 du G-Drive et la Vaillante Rebellion #13.

L’apparition de la pluie lors de la dernière a fait des dégâts: l’Alpine #36 est allée se planter dans le mur de pneus suite à la sortie de piste de Matt Rao, dès les premières gouttes. Ho-Pin Tung a placé l’Oreca 07 du Jackie Chan DC Racing #38 au sommet de la feuille des temps cette après-midi. Elle est suivie par l’Alpine #35 et la Manor TRS Racing #24.

Maxime Vaxivière garde donc son meilleur temps global, mais ne devance Bruno Senna et la Vaillante Rebellion #31 que de 16 millièmes.

  • GTE
© Marcel Langer

Porsche aura terminé en tête de presque chaque séance d’essai de ce Prologue 2017. Les nouvelles armes du Porsche GT Team ont signé les deux meilleurs chronos de la matinée, la #92 une nouvelle fois devant la #91, la référence étant signée en 1:47.507. Une nouvelle fois la deuxième force du plateau, Ford place ses deux GT en 3ème et 4ème avec de nombreux tours parcourus. Les quatres premiers se tiennent en 3 dixièmes. La même hiérarchie continue ensuite avec les Ferrari 488 GTE devant les Aston Martin qui semblent ne pas donner leur maximum.

Pour la première fois, une Ford GT se met en première position lors de la séance de l’après-midi. La #67 s’est en effet montrée la plus rapide en 1:47.530, devant la seconde GT #68. Les Porsche ne sont pas loin puisqu’elles suivent les américaines, et restent les plus rapides sur le total puisque le meilleur temps absolu revient à la #92 avec 1:47.379. Si la hiérarchie semble claire, on peut se poser la question de savoir si les Ferrari et Aston Martin ont dévoilé leur véritable potentiel. La BoP fait peur, et se montrer trop dominateur maintenant pourrait amener une Balance défavorable à Silverstone…

© Marcel Langer

En GTE-Am également, les voitures de tête restent les mêmes au fil des séance. Une nouvelle référence a été signée ce matin par la nouvelle équipe du GTE-Am, Spirit of Race. Miguel Milina a en effet signé un 1:49.843, étant le premier sous la barre des 1:50. Le Gulf Racing UK reste aux avants-postes en deuxième position, devant la V8 Vantage #98.
Domination Ferrari l’après-midi, la #61 du Clearwater Racing et #54 du Spirit Of Race s’emparant des meilleurs temps. Les premiers cités ont signé un 1:50.271, alors que les seconds gardent le meilleur temps global en 1:49.843, effectué ce matin.

L’après-midi, la #77 du Dempsey-Proton a été la seule GTE à ne pas prendre part à la séance.

Les chronos de la matinée sont à retrouver ici, et ceux de l’après-midi ici.

Les meilleurs temps du Prologue par voiture et pilote sont ici.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page