WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'avant course / Long Beach

BMW Team RLL espère un mieux dans les rues de Long Beach

Théâtre de plusieurs succès de BMW Team RLL depuis ses débuts pour le compte du constructeur bavarois en 2009, le tracé urbain de Long Beach a vu les bolides à l'hélice terminer sur le podium - pour au moins une voiture à chaque fois - lors de chaque édition à l'exception de la saison dernière. L'objectif sera donc de reprendre la série de bons résultats en Californie.

Une série de réussite marquée par les victoires de 2011 (BMW M3 GT), 2013 et 2015 (BMW Z4 GTLM). Si la visite à Long Beach de 2016 fut sanctionnée par une décevante cinquième place finale. Pourtant c’est une M6 GTLM qui avait signé la pole, mais de nombreux contacts avec d’autres concurrents avaient mis un terme à toute opportunité de podium.

Long de seulement 3,168km Long Beach est également l’épreuve la plus courte de la saison avec une durée de 100 minutes. Très différent des 24 Heures de Daytona ou des 12 Heures de Sebring, le succès étant souvent dicté par la manière dont tombent les neutralisations et comment l’équipe gère l’unique ravitaillement planifié de la course.

Jusqu’à présent en 2017, l’équipe a pour meilleur résultat un sixième place aux 12 Heures de Sebring. Pour Long Beach, on retrouve les titulaires à la saison dans la #25 – Bill Auberlen et Alexander Sims – et au volant de la #24 – John Edwards et Martin Tomczyk.

Ajustée après Sebring, la BoP du GTLM profite à la BMW M6 GTLM qui reçoit un supplément de boost entre 2000 et 7250tr/min. Augmentation également pour la capacité du réservoir qui gagne 3 litres à 108 au total.

Bobby Rahal, Team Principal : « Ce fut une année de défi jusqu’à présent. Peu importe, si vous regardez ce que nous avons fait il y a un an à Long Beach – pole avec Bill pour la troisième course de la voiture – le rendez-vous fut assez positif pour nous. J’ai envie de croire que nous pouvons rééditer cette performance cette année. C’est une voiture très encombrante et forcément le tracé est très étroit, ce qui augmente encore le défi à relever pour nos pilotes. Si on s’attarde sur notre histoire à Long Beach, nous avons connu pas mal de réussite avec 3 victoires et de nombreux podiums en plus, donc nous nous y rendons avec un regard positif basé sur les dernières performances de BMW et de l’équipe. »

Bill Auberlen, BMW M6 GTLM #25 : “Long Beach est LA course sprint de l’année. J’ai toujours hâte d’y être pour deux raisons. La première, c’est ma course à domicile, la seconde, j’ai gagné deux fois lors des quelques dernières heures. L’an passé, j’ai signé la pole et établi un nouveau record du tour avec la BMW M6 GTLM. Cette saison, j’espère pouvoir faire de même, mais en plus monter sur la plus haute marche du podium et tenter de tirer le maximum de notre M6 GTLM. »

Martin Tomczyk, BMW M6 GTLM #24 : “C’est toujours excitant de courir sur un circuit urbain. Long Beach sera mon premier aux USA. Je sais que le décalage horaire de 9 heures avec l’Allemagne ne rendra pas les choses faciles, mais je suis parti pour relever le chalenge. Après deux courses décevantes à Daytona et Sebring, nous sommes prêts à prouver notre niveau et celui de notre M6. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page