WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'après course / Long Beach

Une belle performance gâchée pour Turner Motorsport

Les drapeaux jaunes ont donné le ton pour les 100 minutes de course à Long Beach quand les 34 voitures au départ - un record - se sont livré bataille dans les rues de la cité californienne. Une épreuve qui promettait beaucoup pour Turner Motorsport jusqu'à un dernier virage générateur d'une énorme frustration.

La BMW M6 GT3 #96 de Bret Curtis et Jens Klingmann a pris le départ en quatorzième position du GTD samedi après-midi. Curtis était en mesure de maintenir un rythme de bon aloi dans les premiers tours mais il a eu la possibilité de gagner quelques places grâce aux deux premières neutralisations tombées très tôt.

Conformément à la stratégie choisie, la M6 #96 effectuait son arrêt au stand durant la deuxième période sous safety car, après seulement 18 minutes de course, pour un appoint en carburant et de nouvelles gommes, Curtis restant au volant. Il complétait son relais de 40 minutes – temps minimum de conduite pour les pilotes Silver – avant de céder la place à Jens Klingmann à la faveur d’un arrêt sous régime de drapeau vert, juste après la troisième neutralisation.

Après avoir repris quelques places au classement grâce à un ravitaillement en essence plus court et le seul changement de pilote – pas de pneus donc – la #96 de Klingmann rejoignait la piste avec moins d’une heure à disputer. L’Allemand poursuivait sa remontée jusqu’au Top 5 de la catégorie en dépit de deux autres neutralisations. Il entamait le dernier tour en cinquième position, poussant pour conserver ce qui aurait été un superbe résultat en s’élançant depuis la quatorzième place. Dans le dernier virage du dernier tour de la course, Klingmann entrait dans l’épingle devant l’Acura #86 quand, au dernier moment, le jeune pilote de la Lexus #15 officielle tentait un dépassement impossible qui provoquait un crash des trois voitures dans le mur extérieur, fortement endommagées et incapables de poursuivre et de recevoir le drapeau à damier.

Will Turner – Team manager et propriétaire : « J’ai déjà vu pas mal de choses stupides se passer sur les circuits, mais celle-ci surclasse tout. À quoi pensait Alon? Oh attendez, il ne pensait pas! Je vais envoyer la note pour réparer notre voiture à Lexus. Je suis certain qu’un gros team officiel comme Lexus sera heureux de payer pour les actes de leur pilote. J’étais également surpris que nous n’ayons reçu aucune excuse de la part du pilote ou du team après ce qui s’est passé. J’informerai tout le monde une fois que j’aurai reçu leur chèque. »

Pour sa part, Jens Klingmann a déclaré : « C’est plutôt frustrant d’avoir quelque chose de ce genre qui nous arrive dans le dernier virage du dernier tour après avoir réalisé une course solide et propre. Une cinquième place pour nous aurait constitué un fabuleux résultat en s’lélnçant de la quatorzième position, au terme d’une course riche en neutralisations. »

Au bout du compte, la BMW M6 GT3 #96 du Turner Motorsport doit se contenter de la neuvième place finale.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page