FIA WEC

Résumé de qualifications / 6 Heures de Silverstone

Toyota s’offre la première ligne, G-Drive, Ford et Aston Martin également en pole

Traditionnellement, les qualifications en FIA WEC se disputent au meilleur de la moyenne des chronos les plus rapides de deux pilotes pour chaque voiture. En toute logique, ce sont les Toyota qui ont dominé la catégorie reine, tandis que le LMP2 a vu une belle bataille entre G-Drive et Alpine. Grosse performance pour Ford et Aston Martin dans les classes LMGTE.

  • LMP1

Avantagées par leur kit « forts appuis » les Toyota étaient attendues pour la pole et rapidement, la TS050 #7 de Kobayashi signait un tour en 1’36.793 devant la voiture soeur #8 à 846 millièmes. Derrière les Porsche pointaient à près de 2 secondes dans le meilleur des cas.

Bien qu’améliorant un peu leurs temps, les LMP1 teutonnes ne pouvaient lutter face à leurs homologues nipponnes mieux armées sur le plan aérodynamique.

Place Voiture Écurie Chrono Écart
1 Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing 1’37.304
2 Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing 1’37.593 +0.289
3 Porsche 919 Hybrid #1 Porsche LMP Team 1’38.615 +01.311

 

  • LMP2

Toujours bien placée durant les essais libres, l’Oreca Rebellion Racing #13 trouvait à qui parler avec les deux exemplaires alignés par TDS Racing, à son compte pour la #28 ou pour le G-Drive Racing dans le cas de la #26 qui pointait en tête au début en 1’43.312.

Curieusement, l’Alpine – pourtant identique techniquement aux Oreca 07 – se retrouvait un peu en retrait, pointant alors à l’avant dernier rang de la catégorie. Mais Lapierre permettait à la #36 de bien remonter pour se qualifier en première ligne, juste derrière l’Oreca #26 du G-Drive Racing qui s’offrait la première pole de la saison en LMP2.

© Marcel Langer
Place Voiture Écurie Chrono Écart
1 Oreca 07-Gibson #26 G-Drive Racing 1’44.387
2 Alpine A470 #36 Signatech-Alpine 1’44.433 +0.046
3 Oreca 07-Gibson #38 Jacky Chan DC Racing 1’44.591 +0.204

 

  • LMGTE Pro

Favorites pour cette chasse à la pole, les Aston Martin ne furent pas seules au monde lors de la séance qualificative. Si c’est bien une V8 Vantage qui frappait la première en 1’56.989 pour Thiim sur la #95, Ford et Ferrari amélioraient ce chrono sans tarder, Rigon emmenant la 488 GTE #71 en 1’56.905 avant que le local Priaulx n’explose le chrono en 1’55.858 avec la Ford GT #67. Quatrième jusqu’alors, la Porsche 911 RSR #91 pointait en 1’57.139.

Au terme de la séance, après le passage des deux pilotes de chaque voiture la meilleure moyenne était l’apanage de la Ford #67 en 1’56.202. de quoi reléguer à 809 millièmes la Ferrari #71 tandis que le Top 3 était complété par l’Aston Martin #95 à 0.915s, le reste du peloton pointant à plus d’une seconde. Les deux Porsche 911 RSR fermant la marche reléguées  au delà de 1.8s de la référence. Le meilleur chrono absolu individuel restant celui de Andy Priaulx.

© Marcel Langer
Place Voiture Écurie Chrono moyen
Écart
1 Ford GT #67 Ford Chip Ganassi Racing Team UK 1’56.202
2 Ferrari 488 GTE #71 AF Corse 1’57.011 +0.809
3 Aston Martin V8 Vantage GTE #95 Aston Martin Racing 1’57.117 +0.915

 

 

  • LMGTE Am

Rapidement, la Ferrari 488 GTE #61 du Clearwater Racing se hissait au sommet de la feuille des temps en Am, devant l’Aston #98 grâce à un chrono de 1’58.704 pour Griffin contre 1’58.792 pour la britannique.

Finalement, cette dernière décrochait la pole avec une moyenne en 1’59.562 devant la Ferrari #61 et la Porsche #77 du Dempsey-Proton Racing. L’Aston semble toutefois bénéficier d’un gros avantage avec plus d’une seconde de mieux que sa plus proche rivale.

© Marcel Langer
Place Voiture Écurie Chrono Écart
1 Aston Martin V8 Vantage GTE #98 Aston Martin Racing 1’59.562
2 Ferrari 488 GTE #61 Clearwater Racing 2’00.608 +1.046
3 Porsche 911 RSR #77 Dempsey-Proton Racing 2’01.347 +1.785

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page