FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures de Silverstone

H+2 : Toyota contrôle, Alpine, Ford et Aston Martin font la course en tête

Comme attendu, les Toyota ont pris l'avantage au bénéfice d'une aéro plus adaptée tandis que la lutte dans les autres catégories était plus intense en LMGTE Pro.

  • LMP1

Au départ, les Toyota prenaient les choses en main devant des Porsche encore en délicatesse avec la mise en température de leurs gommes. Les LMP1 nipponnes creusaient immédiatement un écart de plusieurs secondes, Conway menant avec la #7 devant la #8 de Buemi, les deux hommes s’échangeant leurs positions au gré des dépassements de retardataires. Derrière, les Porsche tentaient de limiter la perte de temps pour pouvoir profiter d’une éventuelle neutralisation.

Les deux Toyota rentraient une première fois après 47 minutes, laissant alors les commandes au Porsche. La 919 Hybrid #1 ravitaillait au tour suivant, suivie de la #2 une boucle plus tard. Les quatre voitures ayant uniquement fait le plein, sans changer de gommes. Au gré des dépassements de retardataires, Buemi devait céder le leadership à Conway et devait se méfier de Hartley dont la Porsche #1 ne lui concédait que 2 secondes. Mais les écarts augmentaient progressivement à la faveur des TS050 Hybrid.

La #8 effectuait son deuxième arrêt après 1h35, Davidson prenant le relais de Buemi avec des gommes neuves. La #7 faisait de même au tour suivant, Conway cédant le volant à Kobayashi. Cela dit, la #7 suspectait un problème de barre anti-roulis arrière droite. Le teps de contrôler ça et la Toyota #7 perdait une place au bénéfice de la Porsche #2. Kobayashi cédait même la troisième place à la #1 quelques boucles plus tard, toujours en proie à un problème de stabilité du train arrière.

Classement Voiture Team
1 8 Toyota TS050 Hybrid Toyota Gazoo Racing
2 2 Porsche 919 Hybrid Porsche LMP Team
3 1 Porsche 919 Hybrid Porsche LMP Team
  • LMP2

S’élançant en pole, l’Oreca de G-Drive Racing voyait celle du Rebellion Racing et l’Alpine le dépasser, la belle bleue s’emparant de la tête de catégorie. Quatrième, l’Oreca #38 Jackie Chan DC Racing profitait de la présence de la CLM/P1 de By Kolles pour se ménager un peu d’avance sur la deuxième voiture de Rebellion.

Tout le monde disposant d’un matériel strictement identique – une Oreca 07/Alpine A470 – la différence se faisait au pilotage et sur la gestion des dépassements des LMGTE, Lapierre s’isolant en tête tandis que Bruno Senna, Alex Lynn et Oliver Jarvis se disputaient la deuxième place. Derrière le quatuor de tête les débats étaient très ouverts entre les Oreca #13 Rebllion, #28 TDS Racing et #24 et #25 de Manor. Vaxivière, dans la #28 profitait du dépassement des LMGTE Am pour passer devant Piquet Jr avec la Rebellion #13.

Alors troisième, Senna ravitaillait après 37 minutes, repartant en dernière position de la catégorie. Toutes les autres LMP2 l’imitaient au tour suivant. Les gars du TDS Racing faisaient du super boulot, permettant à la #26 G-Drive de ressortir deuxième derrière l’Alpine et à la #28 TDS de s’intercaler au quatrième rang entre les deux voitures de Rebellion, la #31 troisième et la #13 cinquième, les deux exemplaires de Manor étant encadrées par les deux exemplaires du Jackie Chan DC Racing.

L’arrivée de quelques gouttes de pluie au virage 7 permettaient à Lynn de revenir à 2 secondes de Lapierre. Au passage de la première heure, la G-Drive repassait déjà par son stand pour changer de gommes et faire le plein, rétrogradant au huitième rang. La deuxième salve de ravitaillements permettait à la #38 Jackie Chan DC Racing de se hisser en deuxième place devant la #31 Rebellion et la #28 TDS. Plus loin dans le classement, la #26 G-Drive rencontrait à nouveau des soucis avec sa portière droite.

Classement Voiture Team
1 36 Alpine A470 Signatech-Alpine
2 38 Oreca 07-Gibson Jackie Chan DC Racing
3 31 Oreca 07-Gibson Rebellion Racing
  • LMGTE Pro

L’envol des Pro permettait à Mücke de prendre la première place avec la Ford #66 devant la #67 partie en pole et l’Aston #95 tandis que la Porsche #91 prenait le meilleur sur la Ferrari #51, la V8 Vantage #97, la deuxième 488 GTE #71 et la seconde 911 RSR. Si les Ford prenaient la poudre d’escampette, la 911 RSR #91 était isolée devant un petit train constitué des autres protagonistes de la catégorie qui se tiraient la bourre. La #92 démontrait toutes les qualités de motricité de la nouvelle Porsche en prenant le meilleur sur les Aston Martin et la Ferrari #71, se lançant à la poursuite de la 488 GTE #51 alors quatrième.

Mücke et la #66 prenait la tête quand la #67 rencontrait un problème avec sa porte droite qui s’ouvrait par intermittence – un problème pour le pilote assis de l’autre côté de la voiture – Priaulx devant céder également aux assauts de Makowiecki dont la 911 RSR #91 était alors particulièrement rapide. La deuxième Ford voyait la seconde Porsche et les deux Ferrari revenir dans son sillage direct puis la dépasser, les Aston semblant incapables de suivre ce rythme. Priaulx était obligé de passer par son stand après 30 minutes pour régler le problème de portière et changer le pneu avant gauche.

En tête, la Porsche #91 menait devant la Ford #66 et la #92, directement suivies par les deux Ferrari. La #66 ravitaillait après 55 minutes sans changer de pneus. La Porsche #92 faisait de même un tour plus tard, après avoir été dépassée par les deux Ferrari AF Corse. La #91 passait par la pit lane au terme de la boucle suivante, à l’instar de la Ferrari #51 qui ressortait devant la Porsche qui avait connu des soucis pour redémarrer. On retrouvait donc les deux Ford en tête devant la Ferrari #71, la Porsche #92 suivies de la #51 et la #91.

La Ford #66 menait avec plus de 15 secondes d’avance sur les deux Ferrari, #71 et #51, et la paire de Porsche, #92 devant la #91, et le duo d’Aston Martin, la #95 des Danois précédant la #97. Sur une stratégie décalée, la Ford #67 fermait la marche avant que ses adversaires effectuent également leur deuxième arrêt. Le leader repassait une deuxième fois au stand peu avant le passage des 2 heures de course, le reste des protagonistes faisant de même une boucle plus tard. L’occasion pour les deux Porsche de passer devant la Ferrari #71.

© Marcel Langer
Classement Voiture Team
1 67 Ford GT Ford Chip Ganassi Team UK
2 66 Ford GT Ford Chip Ganassi Team UK
3 51 Ferrari 488 GTE AF Corse
  • LMGTE Am

Directement, l’Aston Martin #98 se retrouvait sous la pression de la Ferrari #54 Spirit of Race qui se plaçait en leader devant l’anglaise. Derrière, la Porsche #86 Gulf Racing UK devançait la Ferrari #61 Clearwater Racing et la Porsche #77 Dempsey-Proton Racing.

Après 35 minutes, Lamy mettait la pression avec son Aston sur la Ferrari de Castellacci et trouvait l’ouverture lorsqu’ils étaient dépassés par un groupe de LMP2. De même, la Ferrari #61 Clearwater s’emparait de la troisième place au détriment de la Porsche #86.

Au jeu des ravitaillements et des performances des différents pilotes – important avec des équipages Pro-Am – la Porsche #77 Dempsey-Proton Racing se frayait un chemin jusqu’à la troisième place.

© Marcel Langer
Classement Voiture Team
1 98 Aston Martin V8 Vantage GTE Aston Martin Racing
2 86 Porsche 911 RSR Gulf Racing UK
3 77 Porsche 911 RSR Dempsey-Proton Racing

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page