FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures de Silverstone

H+4 : Une Toyota qui sourit, l’autre qui se crashe

Le début du deuxième tiers de la course était animé par une averse qui permettait aux Porsche de se mettre en évidence avant de payer leur pari pneumatique. L'occasion pour la Toyota #8 de reprendre les commandes sans dominer. L'Alpine, la Ford #66 et l'Aston #98 poursuivaient leur course en tête.

  • LMP1

Le deuxième tiers de la course était marqué par le retour progressif des Porsche sur la Toyota de tête, la #8 ayant perdu beaucoup de temps suite à son problème – non résolu – de barre anti-roulis. Toyota procédait au remplacement de l’aileron arrière lors du troisième arrêt de la #7, peut-être avec davantage d’appui en vue de la pluie attendue.

Si les TS050 Hybrid étaient clairement plus rapides en qualifications, le rythme en course des japonaises ne leur permettait pas de dominer leurs homologues allemandes sur une piste il est vrai plus fraîche. Pire, l’arrivée de la pluie offrait une scène surprenante avec la Porsche de Tandy prenant le meilleur sur la Toyota de Davidson. Devant, Bernhard – qui avait ravitaillé au moment e l’apparition de la pluie – était reparti en intermédiaires contrairement aux autres en slicks. Nick Tandy ravitaillait à son tour et repartait entre les deux Toyota. Si Bernhard creusait allègrement l’écart, la pluie ne devait durer longtemps et le pari des intermédiaires pourrait alors s’avérer handicapant. Elles avançaient leur passage suivant par la pit lane pour chausser des slicks, permettant à la Toyota #8 de reprendre les commandes.

La Toyota de tête profitait du premier FCY pour ravitailler et changer de pilote à moindre frais. La #7 payait au prix fort le retour de la pluie quelques minutes plus tard en tirant tout droit. Lopez heurtait le mur de pneus et détruisait l’avant de sa TS050, ce qui impliquait une deuxième neutralisation. Il tentait tout de même de ramener la voiture aux stands après avoir été sorti du bac à graviers et y parvenait. L’objectif était de réparer la voiture pour lui permettre de couvrir 75% de la distance parcourue par le vainqueur et marquer les points de la quatrième place.

Le restart intervenait 3 minutes avant le cap des 4 heures, laissant un écart de 5 secondes entre les deux premiers.

Classement Voiture Team
1 8 Toyota TS050 Hybrid Toyota Gazoo Racing
2 1 Porsche 919 Hybrid Porsche LMP Team
3 2 Porsche 919 Hybrid Porsche LMP Team
  • LMP2

Se concentrant sur sa propre course et affichant une belle maîtrise lors des ravitaillements, Signatech-Alpine continuait son cavalier seul en tête du LMP2 avec une bonne trentaine de secondes d’avance sur ses poursuivants. Le duel pour la deuxième place opposait les Oreca #38 et #31 de Jackie Chan DC Racing et Rebellion Racing, elles-mêmes possédant une bonne minute de bonus sur le reste du peloton.

La pluie ne perturbait pas Alpine qui continuait en slicks. L’averse ne durant pas. La #28 du TDS Racing en profitait pour monter sur la troisième marche provisoire du podium aux dépends de la #31 Rebellion Racing, suivie de la #26 G-Drive, des deux Manor et de la seconde voiture du Jackie Chan DC Racing. L’autre voiture de l’équipe chinoise, #38, naviguait en deuxième place avec une demi minute d’avance sur la #28 TDS tout en concédant une minute de retard à l’Alpine.

Des écarts revus à la baisse quand le premier Full Course Yellow intervenait. Mais la #36 championne du Monde ne titre gardait la tête de la catégorie après avoir profité de cette neutralisation pour ravitailler. Elle parvenait même à augmenter son avance.

La deuxième neutralisation et l’arrivée simultanée de la pluie imposait le passage aux intermédiaires pour tout le monde, ne changeant pas la physionomie aux avant-postes. Mais tout était à refaire pour l’Alpine qui ne comptait plus qu’une petite seconde d’avance.

 

Classement Voiture Team
1 36 Alpine A470 Signatech-Alpine
2 38 Oreca 07-Gibson Jackie Chan DC Racing
3 28 Oreca 07-Gibson TDS Racing
  • LMGTE Pro

Leader en raison de sa stratégie décalée – qui devrait la pénaliser en fin d’épreuve à la régulière – la Ford #67 menait la danse devant la voiture soeur #66 tandis que les deux Porsche #92 et #91 avaient pris le meilleur sur la Ferrari #51 suivie de l’autre 488 GTE AF Corse. Les Aston Martin étaient toujours à bonne distance, incapables de suivre le rythme de leurs concurrentes.

Sur une piste aux conditions mixtes, les Ferrari et les Porsche offraient un beau spectacle alors que la Ford #66 menait avec 25 secondes d’avance.

La première neutralisation arrivait après 3h20 de course quand la Porsche #92 prenait feu, obligeant Kevin Estre à arrêter sa voiture en bord de piste. L’occasion pour la Ford #67 de combler le retard pris en début de course avec son arrêt anticipé. Elle se retrouvait en lutte pour la quatrième place avec la seconde Ferrari quand la #51 occupait la deuxième place derrière la Ford #66 et devant la Porsche #91. La deuxième neutralisation suite au crash de la Toyota permettait aux deux voitures AF Corse de monter sur le podium provisoire.

Au restart, la Porsche rescapée se plaçait en troisième position, suivie par la Ford #67, la Ferrari #71 se retrouvant derrière les Aston Martin.

© Ford Performance
© Marcel Langer
Classement Voiture Team
1 66 Ford GT Ford Chip Ganassi Team UK
2 51 Ferrari 488 GTE AF Corse
3 91 Porsche 911 RSR Porsche GT Team
  • LMGTE Am

Si l’Aston Martin #98 conservait sans peine la tête de la catégorie, la lutte pour les deux autres marches du podium était plus animée, la Porsche #77 Dempsey-Proton Racing et la Ferrari #61 Clearwater Racing prenant l’avantage sur la 488 GTE #54 Spirit of Race. Peu à peu, la #77 s’isolait en deuxième place à 25 secondes de l’Aston mais 40 secondes devant la #61.

En dépit de deux têtes-à-queues de Dalla Lana, l’Aston conservait la première place devant la Porsche #77 tandis que la Ferrari #54 Spirit of Race était repassée devant la #61 Clearwater Racing.

© Ben Cherry
Classement Voiture Team
1 98 Aston Martin V8 Vantage GTE Aston Martin Racing
2 77 Porsche 911 RSR Dempsey-Proton Racing
3 54 Ferrari 488 GTE Spirit of Race

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page