Le Grand Prix de Bahreïn a été remporté aujourd'hui par Sebastian Vettel, suivi d'Hamilton et de Bottas. Malheureusement, Vandoorne n'a pas pu participer à la compétition à cause d'un problème technique.

Triste annonce avant même que la course ait débuté : Stoffel Vandoorne ne prendra pas le départ à cause d’un problème technique. Même si on le connaissait fort mentalement, le Belge a eu du mal à se dire qu’il ne participerait pas à ce Grand Prix.

La course a bien commencé, la plupart des pilotes ayant fait un bon départ. Les écarts étaient faibles et les voitures assez proches. On a pu également remarquer pas mal de petites erreurs de la part d’Hamilton.

Au classement final, Vettel s’impose et prend la position de leader du championnat. Il est suivi par Hamilton qui, après avoir reçu une pénalité lors de la course, est arrivé avec 6 secondes d’écart sur l’Allemand. En troisième position, Bottas permet à Mercedes de placer ses deux voitures dans le Top 3. Raïkkönen se hisse à la quatrième place, suivi de Ricciardo et de Massa.

Après s’être bien battu, Bottas s’est finalement fait rattraper par Hamilton et Vettel. On a pu longuement le voir se battre pour la première place lors du 26ème tour et ensuite pour la deuxième lors du 27ème tour mais rien à faire, il se positionnera à la 3ème place du classement à partir du 28ème tour, et ce jusqu’à la fin.

Bottas @Motorsport - Vettel prend la position de leader

Viendra ensuite le tour d’Hamilton et Vettel de se battre pour la première place. Mais Vettel profitera de la pénalité d’Hamilton pour facilement remporter le grand prix. La Ferrari 2017 a plutôt bien démontré ses qualités jusqu’ici. Elle embarquait pas mal d’évolutions comme l’aileron avant, un nouveau fond plat, des modifications au niveau du refroidissement mais également un très bon moteur. Une saison qui s’annonce très bien pour l’écurie italienne.

À côté de ça, Raïkkönen dépassera Massa au 7ème tour pour devenir 6ème, mais toujours assez loin derrière Red Bull. Lors du 26ème tour, il se retrouvera 4ème, juste derrière Hamilton. Il a du malheureusement s’arrêter pour un changement de pneus, ce qui lui a fait perdre pas mal de temps et a permis à Massa de le rattraper. La bagarre entre les deux va longtemps continuer jusqu’à ce que Kimi ait un nouveau problème de gommes et soit contraint de rentrer au box lors du 38ème tour, pour chausser des pneus tendres.

Problèmes techniques

Au douzième tour, Verstappen est rentré au box pour un changement de gommes. Il va malheureusement, quelques minutes plus tard, foncer dans le mur à cause d’un problème de freins. Il est obligé d’abandonner. Dommage pour lui quand on voit le bon départ qu’il avait fait.

SUR LE MÊME SUJET :
Hamilton premier à se distinguer

Mais ce n’est pas le seul à avoir des remords. Peu de temps après, Stroll touche Sainz, le laissant complètement à l’arrêt sans possibilité de redémarrer dans le virage numéro trois. Ils vont devoir alors abandonner tous les deux la course.

Pénalité pour Hamilton 

Selon les images, Hamilton aurait ralenti Ricciardo lors d’une rentrée aux stands en sachant qu’il allait devoir attendre derrière Bottas. Il se verra infliger cinq secondes de pénalité qu’il purgera aux alentours du 40ème tour.

5 secondes qui lui ont sûrement donné des regrets étant donné que c’est à ce moment-là que Vettel en a profité pour lui passer devant et garder la position de leader pendant tout le reste de la course, ne laissant aucune chance à Hamilton de le dépasser.

Hamilton @LatPhotographic - Vettel prend la position de leader

Alonso en pétard

Ce ne fut pas facile pour Fernando Alonso, qui s’est plaint à plusieurs reprises d’un manque de puissance. L’Espagnol a parlé d’un déficit de puissance et de vitesse de pointe, et s’est exclamé de n’avoir jamais couru avec si peu de puissance de sa vie. Si bien que lorsque son équipe essaye de faire diversion avec une stratégie de changement de pneus, il a lâché sur un ton sec « faites ce que vous voulez ».

Alonso va longtemps passer de la 12ème à la 13ème, à la 15ème position pour finalement prendre la 14ème place au classement final. En espérant qu’il ait plus de chance lors des 500 miles d’Indianapolis qu’il, nous le rappelons, disputera à la place du Grand Prix de Monaco.

skysports mclaren fernando alonso mcl32 testing f1 3905316 - Vettel prend la position de leader

Deuxième victoire de Ferrari 

Ce fut donc une deuxième victoire pour Ferrari en trois Grand Prix. Vettel a su garder un bon rythme tout au long de la course, et sa victoire est grandement méritée. La course ne fut pas trop mauvaise pour RedBull non plus. Malgré l’abandon de Verstappen, Ricciardo a su garder la cinquième position.

Cependant, du côté de McLaren, les ingénieurs et mécaniciens doivent être épuisés de sans cesse changer de moteur. C’est la seule équipe à devoir travailler autant.

La course s’est terminée sous de longs feux d’artifice célébrant la victoire de Vettel et son équipe.