Renault Sport Formula One Team a marqué ses premiers points de la saison à l’arrivée d’un Grand Prix très disputé sur le circuit international de Bahreïn. Malgré des progrès constants, concrétisés par une double qualification de Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer dans le top 10, les deux pilotes terminent à de moins bonnes places que leurs positions de départ. Nico termine neuvième après avoir marqué deux arrêts, tandis que Jolyon se classe treizième.

Nico Hulkenberg a pris le départ en septième position, avec les pneus super-tendres utilisés en qualifications. Au treizième tour, pendant la neutralisation derrière la voiture de sécurité, il les a changés pour des tendres neufs, avant de finir avec des super-tendres rodés à partir du trente-sixième tour.

Pour sa part, Jolyon Palmer était dixième sur la grille. Il s’est arrêté au treizième tour – sous régime de safety-car – pour remplacer ses pneus super-tendres de qualifications par des tendres neufs, puis au trente-septième tour pour des super-tendres rodés.

Nico Hülkenberg – R.S.17-02 #27 – Grille : 7e – Arrivée : 9e
« C’est bon de marquer les premiers points de la saison. Je pense avoir fait une bonne course compte-tenu du rythme de la voiture. Je me suis battu au volant et ces deux points constituaient le meilleur résultat possible avec notre strategie. Nous sommes beaucoup mieux en qualifications. Sur les 57 tours de course, nous voyons émerger les domaines dans lesquels nous devons progresser. Nous aurons des évolutions à tester mardi, lorsque je serai au volant. J’espère que cela nous permettra d’améliorer notre rythme de course avant Sotchi. »

Jolyon Palmer – R.S.17-01 #30 – Grille : 10e – Arrivée : 13e
« C’était une course difficile. Je me suis bien battu avec Alonso et Kvyat après que la voiture de sécurité ait regroupé le peloton. Mais les quelques contacts avec Kvyat n’ont pas arrangé les choses. Je n’avais vraiment pas le rythme pour faire mieux et il me semblait que mes pneux se dégradaient plus vite que ceux de mes adversaires. C’était une soirée difficile, où nous devions composer avec un manque de performance. »

Cyril Abiteboul, Directeur Général
« Aujourd’hui, nous marquons nos premiers points à l’issue d’une très bonne course de Nico. Nous avons peut-être perdu une place par rapport à la stratégie optimale, mais le plus important pour nous est de comprendre pourquoi nous avons une telle différence entre notre performance en qualifications et notre rythme de course. Jo a connu un dimanche plus difficile, nous allons également devoir comprendre pourquoi, particulièrement après sa première qualification dans le top 10 hier. Heureusement, nous allons enchaîner avec des essais, qui nous aideront à progresser dans notre compréhension des problèmes clairement identifiés. Nous introduirons également les premières évolutions majeures d’une saison qui sera rythmée par de nombreux progrès et améliorations. »

Article précédentDominer n’est pas gagner pour Alpine
Article suivantEG 0,0 Marc VDS le Team a battre en 2017 ?