Pour la deuxième fois d'affilée, Haas F1 Team a marqué des points grâce à la huitième place de Romain Grosjean au Grand Prix de Bahreïn sur le Circuit International de Bahreïn à Sakhir.

Grosjean s’est élancé de la neuvième position pour la course longue de 57 tours et a maintenu sa place au sein d’un peloton toujours agité au départ, ainsi qu’après le restart et deux arrêts au stand. Après son dernier arrêt en fin du trente-deuxième tour, où Grosjean remplaçait ses gommes super-tendres pour des tendres, il a profité de ses pneumatiques frais pour dépasser la Toro Rosso de Daniil Kvyat et s’emparer de la huitième place. Il maintenait ensuite cette place jusqu’au drapeau à damier pour marquer ses premiers points de la saison.

Son équipier Kevin Magnussen n’a pas eu l’opportunité de viser les points. Après s’être élancé depuis la vingtième place pour se hisser rapidement à la quinzième, la course de Magnussen s’est terminée après seulement huit tours quand un problème électronique privait sa monoplace de toute puissance, le forçant à renoncer au virage 8. Il avait terminé huitième une semaine auparavant en Chine.

Pour Grosjean, il s’agit de la cinquième entrée dans les points en six départs à Bahreïn. Il avait encore terminé cinquième la saison dernière pour les débuts de Haas F1 Team, ce qui reste à l’heure actuelle le meilleur résultat de l’équipe américaine.

Au championnat, après 3 épreuves sur les 20 que compte le calendrier, Haas F1 Team reste septième au championnat Constructeurs avec 8 points, à quatre unités de Toro Rosso et 6 devant Renault. Grosjean et Magnussen sont tous deux dixièmes au classement Pilotes avec 4 points chacun.

Romain Grosjean : « Ce fut une course plutôt bonne. J’ai pris un départ décent et mon premier relais était assez bon, mais ce fut difficile de rester derrière la Renault. Ensuite nous avons manqué de chance avec la Safety Car, étant donné que nous nous sommes arrêtés juste avant. J’ai vu Sergio Perez sortir et je me suis demandé comment il pouvait sortir juste devant moi alors qu’il était 10 secondes derrière. Il a gagné 12 secondes avec la Safety Car et ça nous a couté une place. Au restart, j’ai eu un peu de mal avec ma vitesse maxi. Mais, finalement, nous avons adopté la bonne stratégie et attaqué au bon moment avec quelques belles manoeuvres de dépassement. Et nous voilà huitièmes. C’est bon de marquer des points. »

Kevin Magnussen : « La voiture s’est arrêtée pour l’une ou l’autre raison. Je ne connais pas encore la cause du problème, j’ai juste perdu la puissance. J’ai dû m’arrêter, malheureusement. C’est arrivé soudainement, la puissance a simplement disparu. Jusqu’alors, tout se passait bien. La tenue des pneus était meilleure et la voiture était plus stable au freinage. C’eut été une bonne course. Je vais de l’avant maintenant et je suis satisfait de la voiture. Elle est capable de marquer des points et de viser la Q3. Nous sortons de trois courses avec des points à la clé. J’ai hâte de poursuivre la saison. »

Günter Steiner : « Ce fut une course douce-amère avec un pilote dans les points et l’autre qui a abandonné. Kevin a rencontré un problème électronique. Nous ne savons pas encore ce qui s’est passé. La voiture s’est juste éteinte et il a dû la garer. Romain a livré une bonne bataille. Nous savons où nous en sommes. Nous n’étions pas assez forts pour battre Perez et sa Force India, mais nous l’étions suffisamment pour nous défaire de la Renault de Hulkenberg. C’est une bataille serrée et, une fois encore, nous avons ramené quatre points. »

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter !

Article précédentEG 0,0 Marc VDS le Team a battre en 2017 ?
Article suivantLes temps forts de la course en vidéo