Avec la première manche des Blancpain GT Series Endurance Cup, le Emil Frey Jaguar Racing commencera officiellement la saison 2017. Sur le circuit rapide de Monza, le team suisse vise un top 10 avec les deux Jaguar GT3. Une performance réalisable pour l'équipe dont les performances ont été remarquables l'an dernier.

Tous les ans, la course de trois heures sur le circuit de Monza ouvre le championnat GT le plus reconnu au monde. Le Emil Frey Jaguar Racing n’a pas connu que des beaux jours sur la piste italienne et espère sécuriser un bon résultat après d’intenses tests d’intersaison.

« Nous avons souffert de malchance l’année dernière avec une crevaison juste avant la fin de la course donc nous n’étions pas satisfaits de ces résultats » déclare Lorenz Frey, responsable du team. « Monza est un circuit qui demande de bonnes performances, peu d’appuis aérodynamiques et de bons freins, ce que nous possédons avec la Jaguar GT3. Les tests se sont très bien déroulés et nous aimerions signer un bon résultat ».

La Jaguar #14 sera pilotée par les habitués du team suisse : Albert Costa Balboa, Stéphane Ortelli et Lorenz Frey. La seconde voiture, la #114 verra de nouveaux arrivants à son bord avec Marco Seefried, Jonathan Hirschi et Christian Klien.

SUR LE MÊME SUJET :
Double pole pour AKKA-ASP avec Juncadella et Gounon

Stéphane Ortelli :

« J’aime beaucoup me battre en Blancpain GT Series et je suis impatient de pouvoir rouler avec la Jaguar GT3 Emil Frey encore une fois. J’ai des souvenirs spéciaux à Monza et y retourner chaque fois me rappelle de bonnes choses. Ce circuit a quelque chose de spécial ».

Marco Seefried :

« Je suis honoré de pouvoir rouler dans une équipe aussi expérimentée et réputée cette année. L’équipe a tout fait pour que je me sente à l’aise avec la voiture et le reste. Je suis impressionné par le professionnalisme de toute l’équipe et je suis impatient de rouler à Monza ! »

Article précédentQui pour Battre Marquez dans son jardin ?
Article suivantLa liste des engagés modifiée, Karun Chandhok avec Tockwith Motorsports