Les TM Performance 3 Heures de Monza marquera le début de l'Endurance Cup des Blancpain GT Series 2017. Un rendez-vous très attendu par de nombreux pilotes. En voici trois - Franck Perera, Christian Klien et Alex Buncombe - qui ont partagé leurs impressions.

Liste des engagés – 3H de Monza

© OLIVIER BEROUD / VISION SPORT AGENCY

Franck, tu mènes le classement des GT Series avec Maxi Buhk.  Quelles sont des attentes pour ce weekend à Monza?
“Les attentes ont assez élevées. Misano fut vraiment un bon weekend, mais ici ce sera complètement différent. Il y a déjà le fait que Jimmi Eriksson nous rejoindra au volant de la Mercedes-AMG #84, mais il y aura aussi beaucoup plus de voitures en piste. Le fait qu’il y ait plus de pilotes Pro que jamais au départ représente une motivation supplémentaire de bien figurer. C’est génial pour le championnat que des pilotes de l’envergure de Giancarlo FIsichella, WIll Stevens et d’autres qui courraient dans des championnats différents soient désormais actifs dans une même compétition. J’ai vraiment hâte que ça commence. »

Christian, Emil Frey Jaguar Racing engagera deux voitures cette saison, cela a-t-il un gros impact?
“Cela fait une énorme différence. Durant les essais hivernaux, nous avons remarqué que nous étions capable de déterminer les bon réglages beaucoup plus rapidement, parce que nous disposions de deux fois plus de données sur lesquelles travailler. C’est très utile, car même si Emil Frey Racing s’est révélé plutôt compétitif depuis quelques années, nous voulons aller encore plus loin. Le niveau des Blancpain GT Series s’améliore chaque année et nous avons besoin de nous améliorer également. »

Alex,tu partages la Nissan GT-R #23 du Motul Team RJN avec deux anciens champions Blancpain GT. Où se situent vos ambitions?
“ Elles sont assez élevées en fait. Mais nous ne saurons où nous nous situons qu’une fois la première course lancée. C’est ma sixième année en Blancpain GT Series, et comme toujours, les équipes et les pilotes de ce championnat sont de plus en plus forts. Notre « Godzilla » devrait encore être rapide. Nous pensons que les nouveaux pneumatiques Pirelli devraient nous convenir, plus particulièrement en fin de relais. Si nous parvenons à tout faire correctement, il n’y a pas de raison pour que nous ne puissions pas terminer sur le podium. »

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentEssai course : Citroën C1 Racing Cup
Article suivantUne Lamborghini Huracan de 1439 chevaux