Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 3 Heures de Monza

H+2 – Le Grasser Racing Team mène au général, Oman Racing en Pro-Am Cup avec l’Aston Martin

La première salve de ravitaillements permettait quelques changements en tête de la course, mais à la régulière, le duo Ferrari-Lamborghini conservait les commandes. Mais la Ferrari SMP perdait peu à peu du terrain tandis que les Mercedes de pointe, les Ferrari AF Corse et Kaspersky remontaient. Belle course pour Aston Martin, toujours leader - de peu - en Pro-Am Cup.

Juste après le passage de la première heure, les leaders effectuaient leur premier passage par la voie des stands, à l’avantage du Grasser Racing Team qui renvoyait la Huracàn GT3 #63 en piste devant la 488 GT3 #72 du SMP Racing. Troisième à un peu plus de 6 secondes, l’Audi #75 ISR devançait la Ferrari #50 AF Corse et la Mercedes #84 HTP Motorsport, très bien remontée.

Toujours leaders en Pro-Am, la Porsche #911 et l’Aston #97 pointaient désormais aux quatorzième et quinzième places. De son côté, la Jaguar #114 voyait son calvaire se poursuivre, rentrant au ralenti dans son stand.

Au moment de passer le cap de la mi-course, on retrouvait trois Mercedes dans le Top 10, les GT3 à l’étoile semblant bien plus en verve qu’aux essais, sans surprise. Quatrième et succédant à Lathouras, l’expérimenté Rugolo faisait le forcing avec la Ferrari #50, tentant de déposséder l’Audi #75 de sa troisième place. Du côté des « cousins » de Bentley, on se montrait moins fringant, la seule #8 encore en course pointant au onzième rang, juste derrière la Nissan #22 rescapée. Une japonaise qui commençait à souffrir un peu avec ses gommes sur une piste se réchauffant. Soucek plaçait la Continental devant Simmons et la GT-R. Autre homme en forme, Calado, pilote officiel Ferrari en WEC, remontait la 488 GT3 #50 en huitième place.

La Pro-Am Cup était encore dominée par Al Harthy – obligé d’effectuer un double relais – qui impressionnait au quatorzième rang. Un rang plus loin, la Ferrari #11 Kessel Racing de Matteo Cressoni revenait dans son sillage après s’être défait de la Porsche pour la deuxième place.

Ferrari en forme également en Am Cup puisque la #488 occupait une belle vingt-troisième place au général devant la #961, classée dix rangs plus loin et suivie immédiatement par la Lamborghini #777.

Bien en jambes, James Calado poursuivait sa remontée au classement avec la #55 Kaspersky Motorsport, tandis que la Ferrari SMP perdait les commandes au profit de la Lambo #63, Victor Shaytar accusant une vingtaine de secondes de retard sur la Huracàn de Caldarelli, voyant même le duo Salaquarda-Rugolo revenir sur lui. Au huitième rang, Pohler faisait preuve de beaucoup de sérénité pour garder la Lamborghini #27 Orange 1 team devant la Bentley de Soucek et la Mercedes #88 AKKA ASP de Juncadella. Il finissait par manquer son freinage à la première chicane, laissant ses deux poursuivants le dépasser.

Peu avant le top des 2 heures, l’Audi ISR et la Ferrari #50 AF Corse procédaient à leur deuxième arrêt, imitées par les autres voitures du Top 10, laissant un classement très provisoire.

Pro Cup

Pos. Num. Voiture Équipe Écart
1 63 Lamborghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team
2 84 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorpsort + 38s
3 55 Ferrari 488 GT3 Kaspersky Motorsport + 46s

 

Pro-Am Cup

Pos. Num. Voiture Équipe Écart
14 97 Aston Martin V12 Vantage GT3 Oman Racing Team +1’07
15 11 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing +1’09s
19 60 Lamborghini Huracàn GT3 Raton Racing +1’34s

 

Am Cup

Pos. Num. Voiture Équipe Écart
20 488 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing + 1T
30 961 Ferrari 488 GT3 AF Corse + 1T
33 777 Lamborghini Huracàn GT3 HB RacingTeam  +1T

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page