Formule 1

Déclaration d'avant course / GP de Russie

Stoffel Vandoorne profitera-t-il des évolutions Honda à Sochi?

Après un weekend cauchemardesque à Bahreïn, Stoffel Vandoorne et McLaren espèrent vivre un Grand Prix de Russie plus serein cette semaine. Des espoirs qui reposent sur l'introduction par Honda d'une évolution du MGU-H destinée à améliorer la fiabilité de cet élément qui a ruiné leur prestation globale sur le tracé de Sakhir.

L’écurie de Woking a annoncé que son partenaire motoriste amènerait une évolution de son système de récupération d’énergie au niveau de l’échappement au prochain Grand Prix de Russie. Une version corrigée du MGU-H destinée à fiabiliser cet élément.

Une bonne nouvelle pour Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne qui ont énormément souffert des défaillances de cette partie de l’unité de puissance nipponne. L’Espagnol avait subi un souci durant les qualifications avant de devoir abandonner à deux tours de l’arrivée à cause de son MGU-H tandis que Stoffel Vandoorne n’avait tout simplement pas pu prendre le départ de la course après avoir connu des essais libres fortement perturbés en raison du manque de fiabilité du fameux MGU-H.

Articles similaires

Une solution provisoire avait été apportée par Honda pour les essais s’étant déroulés le mardi et le mercredi après le Grand Prix de Bahreïn. Une rustine qui avait permis au Belge de couvrir 81 tours le deuxième jour, complétant un programme complet de tests qui ont éclairés McLaren sur les pistes de développement de sa MCL32. Suite à ces essais, Honda a travaillé dur pour résoudre durablement le problème.

Selon nos confrères de Motorsport.com, les deux pilotes de la formation britannique devraient étrenner une toute nouvelle spécification de cet élément. Ce qui impliquerait l’utilisation d’une quatrième MGU-H pour Vandoorne, la troisième pour Alonso, en sachant que quatre son autorisées par saison avant d’écoper d’une pénalité.

Yusuke Hasegawa : « Après un Grand Prix décevant à Bahreïn, nous avons depuis eu quelques journées très chargées lors des essais à Bahreïn. L’équipe a travaillé très dur pour mettre en place des contre-mesures afin de solutionner nos problèmes de MGU-H. Depuis le second jour d’essais, nous pensons être capables de confirmer la direction dans laquelle nous allons tirer la solution contre ces problèmes après avoir couvert 81 tours avec Stoffel. »

L’état d’esprit de toute l’équipe McLaren était bien plus positif après avoir connu cette journée de tests sans le moindre problème. Pour Stoffel Vandoorne : « Après quelques semaines compliquées, le dernier jour des essais à Bahreïn fut très encourageant, tant pour moi que pour toute l’équipe. C’était un boost dont nous avions besoin et qui nous a fourni énormément d’informations sur la direction à prendre pour développer le package complet. Donc, nous nous rendons à Sochi avec un bien meilleur feeling que dimanche soir après une course décevante. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page