Formule 1

Déclaration d'avant course / GP de Russie

Lewis Hamilton : Tout reste ouvert pour dimanche

Questionné après les deux séances d'essais libres du vendredi, Lewis Hamilton a certes reconnu que Ferrari s'en était mieux sorti, mais il insiste sur le fait que tout reste possible pour la qualification et le Grand Prix.

Quand on fait remarquer au triple champion du Monde que Sochi est une piste faite pour Mercedes mais qu’on peut s’interroger sur les chances de la marque à l’étoile ce weekend, Hamilton répond de manière pragmatique : « Clairement, si on se base sur ce qu’on a vu aujourd’hui (lisez vendredi, ndlr), nous avons encore quelques dixièmes à trouver. L’un de nos objectifs sera de parvenir à mettre un peu plus de température dans les pneus arrière. Ce circuit a un tarmac particulier sur lequel la dégradation des gommes n’est pas le principal problème, qui est plutôt de parvenir à mettre les pneus arrière à bonne température. Après avoir analysé les données, nous discuterons de la direction à prendre dans les réglages car nous devons clairement changer certaines choses si nous voulons être en mesure de nous battre demain et, plus important encore, dimanche. »

Et le pilote Mercedes d’insister sur le fait que rien n’était joué d’avance pour la victoire ce weekend : Il n’y a rien qui puisse vous garantir un succès ici. Si nous l’emportons dimanche, c’est que nous aurons travaillé très dur pour ça et pas parce que certains pensent que c’est une piste « Mercedes »… Nous devons trouver quelques changements qui nous permettront de retrouver la force qui était la nôtre et que Ferrari a en ce moment. je suis persuadé que nous y parviendrons. Tout est possible pour dimanche.

Articles similaires

Quand on lui rappelle qu’aucune monoplace autre qu’une Flèche d’argent n’a mené un tour à Sochi, il reconnait volontiers que l’ADN de la Mercedes 2017 est assez similaire à celui de la W07 de l’an dernier. Mais il ajoute que les pneus sont complètement différents, ce qui impose également des réglages très différents. Du coup, il est impossible pour Mercedes de se contenter de reprendre les réglages de la saison précédente.

De même, quand on lui demande si le fait de n’avoir gagné qu’une seule des trois courses disputées cette saison l’affecte, il répond : « Pas tellement. La question devrait plutôt être : que vous faut-il faire pour gagner? Car ça nécessitera que je sois à mon meilleur niveau. Et pour ce qui est de l’équipe, je sais que nous avons ce qu’il faut pour gagner. Le fait que nous ne soyons plus seuls devant quant aux chances de titre ne signifie pas pour autant que nous l’avons perdu. Nous ne pouvons le considérer comme acquis étant donné que Ferrari est devant nous. Le fait que nous aurons un beau duel pour le championnat cette année ne change pas grand chose : nous devons revenir au niveau qui était le nôtre la saison dernière, c’est tout. C’est à dire au top! »

Sur un plan plus large, certaines rumeurs annoncent la possibilité d’un Grand Prix disputé dans les rues de New York. Ayant l’habitude de passer beaucoup de temps aux USA, il lui a été demandé ce qu’il en pensait : « Courir à New York? Ce serait cool! Un Grand prix de New York est clairement une course qui devrait figurer au calendrier. La F1 devrait avoir un minimum de deux épreuves aux États-Unis, et que l’un d’eux se tienne à New York serait fantastique. C’est une ville vraiment géniale et courir dans le New jersey avec New York à l’horizon, rien ne pourrait être mieux que ça. Et pourquoi devrait-il s’agir d’une course nocturne?  Piloter au coucher du soleil serait absolument fabuleux étant donné que ce moment de la journée est l’un des plus agréables dans la Big Apple! »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page