FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures de Spa-Francorchamps

H+2 : Toyota mène, mais Porsche est dans le coup, superbe bagarre en LMP2

Le début de course a été marqué par de superbes batailles en LMP2 et LMGTE Pro tandis que le LMP1 a vu les Toyota et les Porsche jouer au chat et à la souris. Avantage toutefois aux nippones "forts appuis"... pour le moment!

  • LMP1

Au départ, Lapierre manquait son freinage à la Source, tirait tout droit mais parvenait à revenir en cinquième position au freinage des Combes. Très vite cependant les deux Toyota « appuis forts » venaient à bout de la résistance de Lotterer pour prendre quelques longueurs d’avance. La #7 et la #1 ravitaillaient au 22e tour suivies de la #8 et la #9 et la #2 tournait encore un tour de plus.

Après que tout le monde soit passé par les stands, seule la #1 avait changé de pilote, Tandy succédant à Lotterer, et pointait au cinquième rang, passée par la Toyota #9 qui restait elle derrière la Porsche #2, troisième. Tandy prenait toutefois le meilleur sur Lapierre.

Le deuxième passage aux stands toutes les Toyota et la Porsche #2 changeaient les pneus tandis que la #1 gardait ceux chaussés au terme du premier relais. De manière surprenante, la #2 repassait par son stand au 54e tour pour changer une roue suite à une crevaison lente.

Classement Voiture Team
1 7 Toyota TS050 Hybrid Toyota Gazoo Racing
2 1 Porsche 919 Hybrid Porsche LMP Team
3 8 Toyota TS050 Hybrid Toyota Gazoo Racing
  • LMP2

S’élançant en pole, la #28 G-Drive de Rusinov gardait la main devant l’Alpine #36 de Dumas. Derrière, la #24 de Vergne s’insinuait entre les deux Alpine A470 tandis que l’Oreca #28 du TDS Racing devait observer un drive trough pour une infraction durant les EL2. Derrière le quatuor de tête, les deux voitures de Rebellion suivaient. Tant Senna que Piquet Jr. parvenaient à prendre le dessus sur Panciatici. Son équipier Dumas sortait large dans le double gauche dans son 17ème tour, permettant à Senna de passer deuxième, mais les deux hommes rentraient au stand, imité par le reste des LMP2 à l’exception du leader Rusinov, la #28 TDS et des deux voitures de Manor qui s’éxécutaient une boucle plus tard.

Au sortir de la première salve de ravitaillements, Senna et la Rebellion #31 mettait une grosse pression sur Rusinov. Plus bas dans le classement, Panciatici et l’Alpine #35 s’accrochait avec Jarvis et l’Oreca Jackie Chan DC Racing #38 à la source, la belle bleue partant en toupie. Pour la tête, le Brésilien passait le Russe au Bus Stop. Derrière les #37 et #38 Jackie Chan DC Racing devançaient la #28 TDS Racing et la seconde Vaillante-Rebellion. Alex Brundle sur la #37 prenait la deuxième place à Lynn au volant de la #26 tandis que l’Alpine #36 était remontée en quatrième position après les deuxièmes ravitaillements. La #35 s’arrêtait à l’entrée de la pit lane, semblant en proie à des soucis d’alimentation. Il parvenait à redémarrer et à rejoindre son emplacement.

© Audran Lernoux

 

Classement Voiture Team
1 31 Oreca 07-Gibson Rebellion Racing
2 26 Oreca 07-Gibson G-Drive Racing
3 37 Oreca 07-Gibson Jackie Chan DC Racing
  • LMGTE Pro
L’envol se faisait sans heurts avec les deux Ferrari encadrant les Ford tandis que les Porsche étaient isolées derrière le Top 4 et devant les deux Aston Martin. La bataille était sympa entre les 488 GTE et les GT.
Le classement évoluait après le premier passage au stand quand la Ford #67 rencontrait des soucis électroniques au moment de repartir. Elle devait effectuer un tour au ralenti, repassait par son stand et repartait une fois le reboot effectué.
La voiture soeur menait alors la danse devant les Ferrari #51 et #71, les Porsche #92 et #91 concédant une bonne trentaine de secondes à la seconde italienne. Plus loin, les Aston Martin n’avaient clairement pas voix au chapitre.
Les deux Ferrari nous offraient un moment vraiment fort quand elles prenaient le dessus sur la Ford de Pla dans le Raidillon puis aux Combes avant de se toucher à deux reprises avant et dans Bruxelles.
© Audran Lernoux
Classement Voiture Team
1 67 Ford GT Ford Chip Ganassi Team UK
2 51 Ferrari 488 GTE AF Corse
3 71 Ferrari 488 GTE AF Corse
  • LMGTE Am

Directement, Pedro Lamy prenait les choses en main alors que, derrière, la lutte pour la deuxième place entre Ried – Porsche Dempsey #77 – et Castellacci – Ferrari Spirit of Race #54 – était belle et voyait l’Italien s’emparer de la deuxième place. La seconde 488 GTE #61 pointait 35 secondes plus loin avec dans son sillage la Porsche Gulf #86.

Las, l’Aston Martin écopait de 10s de pénalité pour une infraction sur la grille de départ. De quoi permettre à la Ferrari #54 et la Porsche #77 de repasser devant. L’entrée en jeu des pilotes Am permettait aux deux Porsche #77 et #86 de passer la Ferrari #54. Pour Dalla Lana – Aston #98 – l’objectif était de creuser un écart suffisant pour compenser les 10 secondes de pénalité à observer.

© Audran Lernoux
Classement Voiture Team
1 98 Aston Martin V8 Vantage GTE Aston Martin Racing
2 77 Porsche 911 RSR Dempsey-Proton Racing
3 86 Porsche 911 RSR Gulf Racing UK

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page