FIA WEC

Déclaration d'après course / 6 Heures de Spa-Francorchamps

Victoire autoritaire pour G-Drive Racing dans les Ardennes belges

Le deuxième rendez-vous du FIA WEC 2017 se déroulait sur le magnifique tracé de Spa-Francorchamps qui peut être considéré comme la véritable répétition de l'épreuve suivante, les 24 Heures du Mans. Rapide et exigeant le tracé belge est très apprécié par les pilotes de l'Oreca 07-Gibson du G-Drive Racing, Roman Rusinov, Pierre Thiriet et Alex Lynn.

Après un bon début à Silverstone, marqué par une pole position pour l’équipe russe, mais une course décevante terminée à la cinquième place du LMP2, l’équipe s’est bien préparée pour la séance qualificative belge tout au long des trois sessions libres et signait la 21e pole position du G-Drive Racing.

Bien que l’endroit soit connu pour sa météo un peu fantaisiste, l’édition 2017 des WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps s’est déroulée sur une piste sèche durant la quasi totalité de l’épreuve. Roman Rusinov s’est élancé sous un soleil bien présent et effectuait un double relais face à l’Alpine #36 de Dumas puis la Vaillante Rebellion #31 de Senna. Il cédait le volant à Alex Lynn après 36 tours, le Britannique poursuivant la lutte pendant 37 tours. Pierre Thiriet héritait de la voiture en tête du LMP2, une place qui restait aux mains du trio jusqu’au drapeau à damier, le dernier relais étant assuré par Alex Lynn.

Alex Lynn (GBR) : “C’était génial. Tout a fonctionné parfaitement aujourd’hui (lisez samedi, ndlr), et l’équipe a réalisé du super boulot après Silverstone pour résoudre tous les petits soucis dont nous avons souffert lors de la dernière course. Je m’attendais à une grosse bataille avec Bruno Senna, et je savais que ce serait une question de secondes… mais mon deuxième relais  fut plus aisé que prévu. La première marche du podium est une excellent tremplin en vue des essais du Mans et donne à tous un supplément de motivation. Nous reviendrons ici pour des essais spécifiques pour le Mans dans quelques semaines et nous poursuivrons notre travail, de sorte à être prêts pour l’épreuve reine. »

Pierre Thiriet (FRA) : “Ce fut une course dingue et je l’ai beaucoup aimée. Nous avons tous eu de belles batailles à un moment ou un autre, c’était de belles bagarres avec un bon rythme, avec une voiture très sensible mais très agréable à piloter. Pour la première fois dans ma carrière, ce fut un vrai soulagement de voir le drapeau à damier parce que nous avions mis tout ce que nous avions dans cette victoire. Nous avons été malchanceux à Silverstone, et ça renforce encore notre sentiment. En plus, aller au Mans avec une victoire en poche est très motivant pour chaque personne au sein de l’équipe. Nos efforts ont été récompensés et j’en suis très très heureux. »

Roman Rusinov (RUS) : « Nous avons fait du très bon boulot sur la voiture entre Silverstone et Spa, et même si les qualifications furent compliquées avec les drapeaux rouges, nous avons sur faire ce qu’il fallait pour signer la pole. J’ai pris le départ et j’ai vraiment poussé fort, presque autant qu’en qualifications avec Romain Dumas dans mon dos… Mais ce n’était pas la meilleure chose à faire car je n’ai pas bien géré mes pneus et la fin de mon deuxième relais fut vraiment compliquée. Je tiens à remercier toute l’équipe, mes équipiers ALex et Pierre autant que les mécaniciens, parce que les efforts de l’équipe était simplement génial et a permis de nous mener à la victoire aujourd’hui. »

Xavier Combet, Team Manager : “C’est une weekend très positif sur les plans technique et sportif. Le travail a été très bien fait par l’équipe, les pilotes et les mécaniciens. Pierre et Alex ont décroché une belle pole position, et nous avons atteint notre objectif d’avoir une voiture fiable. Le rythme en course était solide. Nous sommes très heureux de nous rendre au Mans avec une première victoire en poche cette saison. Cela contribue à bien préparer et motiver les troupes. »

Source : G-Drive Racing

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page