Le constructeur britannique PERRINN a annoncé qu'il avait reçu deux commandes pour sa nouvelle LMP1 qui sera donc alignée en FIA WEC dès 2018. Le travail de conception étantdéjà réalisé, en parallèle de tests numériques préliminaires et de simulations des crash tests, la voiture - encore sans nom officiel - devrait être dévoilée en novembre avant des débuts roulants en décembre. Le programme étant déjà à un stade avancé, PERRINN a confirmé qu'il pourrait fournir plusieurs voitures pour 2018.

Les deux premiers exemplaires seront alignés par une équipe européenne dont l’identité et le choix de motorisation seront dévoilés sous peu. Proposée à un prix compétitif de 1,2 million £ (1,405 million €) pour le châssis roulant, la LMP1 s’appuiera sur une suspension avant à barre de torsion et des ressorts hélicoïdaux à l’arrière et est d’ores et déjà annoncée comme nettement sous le poids minimal de 830kg imposé par le règlement.

Avec les nouvelles règles qui assurent un stabilité sur 5 ans, Nicolas Perrin – concepteur de la voiture – croit que de plus en plus d’équipes répondront à l’appel de la catégorie LMP1 privé : « Le soutien et la stabilité de la FIA et de l’ACO ainsi que les programmes des autres constructeurs nous ont permis d’avoir de nombreux échanges avec des équipes qui visent plus de liberté qu’en LMP2. Le programme a évolué très rapidement ces derniers mois au point de pouvoir proposer deux voitures et en ayant les ressources pour en concevoir une troisième dans les six mois. »

Pour rappel, on connait déjà deux des futures concurrentes de la LMP1 made by PERRINN avec la Ginetta ainsi que le modèle badgé BR et développé par Dallara pour SMP Racing.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentImmersion dans la circulation vietnamienne
Article suivantSkoda dévoile son nouveau SUV, le Karoq