TCR BeNeLux

Résumé de course / Zandvoort

3 vainqueurs pour 4 Sprints avec Lémeret, Altoè et van Lagen

Si le samedi n'avait clairement pas souri à la Honda Civic de Stéphane Lémeret, le champion en titre a connu un peu plus de réussite ce dimanche en remportant l'un des quatre sprints du jour. Deux autres hommes ont gravi la plus haute marche du podium avec Altoè et van Lagen avec une Golf ou une Audi.

  • Sprint 1

Fini les soucis électriques samedi – réglés par les hommes du Boutsen Ginion Racing – pour la Honda Civic TCR #1 de Stéphane Lémeret. Le Belge, champion en titre, est parvenu à s’imposer dans le premier sprint du jour. Victorieux, le pilote-journaliste a devancé de justesse – 728 millièmes – la Golf #4 Delahaye Racing de Giacomo Altoé, vainqueur avec Guillaume Mondron de la Long Race de la veille. On pouvait parler de réussite pour Boutsen Ginion Racing puisque la seconde Civic noire et orange, aux mains de Benjamin Lessennes, s’octroyait la troisième marche du podium, devant la Golf WRT #52 de Mathieu Detry qui croisait la ligne d’arrivée à moins de 2 secondes du vainqueur. Le Top 5 était complété par la Peugeot 308 de DG Sport, pilotée par Kevin Abbring.

  • Sprint 2

Pour le second sprint matinal, l’ordre de départ correspondait à l’ordre d’arrivée du Sprint 1. S’élançant en première ligne, Altoè profitait du départ manqué de Lémeret pour prendre les commandes de la course et s’imposer pour la première fois en solitaire, à 16 ans à peine, après sa victoire la veille avec Mondron. Passé complètement à côté de sa mise en action, Lémeret chutait de six places et ne parvenait à améliorer son classement, devant même abandonner. Consolation pour son équipe, l’autre Honda de Lessennes décrochait la deuxième place, le podium étant complété par la Golf de Detry. Le Top 5 dénombrait également Abbring sur Peugeot et Kroes avec la Seat FMA.

  • Sprint 3

Changement de pilote dans chaque voiture et changement de physionomie pour la deuxième paire de sprints dominicaux. Le premier des deux voyait Jaap van Lagen partir en pole au bénéfice de son meilleur chrono en course qualificative samedi. L’Audi RS3 #54 du Certainty Racing ne réalisait cependant pas le meilleur départ et la Peugeot #8 de Comte en profitait pour s’emparer de la tête de la course au feu vert. Las, le pilote de la sochalienne se loupait un peu plus loin et rétrogradait en quatrième place au grand bénéfice de van Lagen qui s’échappait aux commandes de la course en solitaire. Il recevait le drapeau à damier en vainqueur devant son compatriote Tom Coronel qui offrait un nouveau podium au Boutsen Ginion Racing, non sans avoir du résister à Adrien Comte, déchaîné au volant de sa 308 qui avait pris le meilleur sur la Golf Delahaye de Mondron. Cinquième, une Autre Audi RS3 LMS, la #66 du Bas Koeten Racing, avec Mika Morien au volant.

  • Sprint 4

Pour ce dernier départ du weekend, Adrien Comte était le plus prompt et emmenait Jaap van Lagen dans son sillage. Il ne résistait que deux boucles au pilote néerlandais qui plaçait son attaque au virage de Tarzan dans le troisième tour. Une fois en tête, il « contrôlait » le Français.

Derrière, un autre Batave animait l’épreuve puisque Coronel s’en allait embrasser sèchement le rail suite à une crevaison dans la huitième boucle. Ses déboires nuisaient également à Maxime Potty qui heurtait le mur en voulant éviter la Civic.

Ces deux candidats au podium hors-course, la voiture de sécurité signait définitivement la fin de tout suspense et entérinait la victoire de Jaap van Lagen devant Comte. Beau podium pour Mika Morien qui y monte pour la première fois cette saison. Derrière le trio de tête Pepe Oriola devançait Guillaume Mondron.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page