En dépit de qualifications en deçà des attentes, Haas F1 Team a démontré son opiniâtreté. Partis des 14e et 18e places, Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont connu des courses mouvementées. Si le Danois n'a pu faire mieux que 12e, le Franco-Suisse a su se hisser dans les points et en ajouter un au compteur de l'équipe américaine qui pointe au septième rang du championnat Constructeurs.

Cette saison, il s’agissait de la cinquième fois, la troisième consécutive, que Haas F1 Team marquait des points au terme du Grand Prix, en sept épreuves, grâce à la dixième place de Romain Grosjean.

Le départ du Grand Prix du Canada fut plutôt mouvementé avec la Toro ROsso de Sainz Jr. – parti treizième – qui coupait la route sous le nez de la Haas VF-17 de Grosjean au moment d’aborder le virage trois. Une manoeuvre fatale pour l’Espagnol et qui imposait à Grosjean de mettre ses roues droites dans l’herbe.  Il se voyait contraint de passer par son stand pour changer le nez de sa monoplace et il en profitait pour passer des gommes ultra tendres aux super tendres. Un changement de pneus qui ne modifiait pas la stratégie à un arrêt établie avant la course, obligeant le pilote franco-suisse à ménager ses enveloppes pour les faire tenir toute la durée du Grand Prix qui comptait encore 71 tours.

Alors que Grosjean repartait au restart en seizième place, Magnussen profitait des ennuis des autres pour se hisser au douzième rang. Les deux gagnaient une place lorsque Max Verstappen abandonnait. La salve des ravitaillements rebattait un peu les cartes et Magnussen montait au huitième rang alors que son équipier pointait au quatorzième. Las, le Danois écopait d’une pénalité de 5 secondes pour avoir dépassé Vandoorne sous régime de Virtual Safety Car. Il s’arrêtait enfin au 46e tour, remplaçant ses super tendres pour des ultras tendres. Mais sa pénalité le ramenait en quinzième position.

© Haas F1 Team

Pendant ce temps, Grosjean était remonté méthodiquement au douzième rang. Les deux pilotes Haas gagnaient une place après l’abandon de Kvyat. Le retrait d’Alonso permettait à Romain d’entrer dans les points, tandis que Kevin prenait le meilleur sur la Sauber d’Ericsson.

Avec 15 points après sept des vingt épreuves du calendrier, Haas F1 Team est donc septième de la hiérarchie Constructeurs, tandis que Grosjean et Magnussen sont respectivement 12e et 13e du côté des pilotes avec 10 et 5 points.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter !

Article précédentUne édition OrangeArt pour le Mercedes GLE Coupé
Article suivantMcLaren-Honda, la fin ?