Le départ était marqué par un incident mécanique qui faisait perdre 6 tours à la Toyota #8 tandis que la bataille en LMGTE-Pro était épique. Les deux catégories Pro-Am n'étaient pas en reste, même si les débats étaient un peu plus calmes. En tête, le duo de Porsche bénéficiait d'une avance confortable mais pas suffisante sur la Toyota rescapée. En LMP2, le Jackie Chan DC Racing poursuit sur sa lancée du Mans tandis que les Porsche brillent en LMGTE Pro et Am.

  • LMP1

Premier coup de théâtre pour la Toyota #8 durant le tour de formation quand elle se retrouvait au ralenti, en proie à un problème de pompe à essence, voyant le peloton complet passer devant. Un problème qui imposait un second tour de formation dans l’espoir que la #8 puisse atteindre la pit lane et permettre un départ en toute sécurité pour les autres concurrents.

On retrouvait la TS050 Hybrid seule face aux deux 919 Hybrid. La #7 se ménageait quelques longueurs d’avance sur les deux Porsche tandis que la #8 repartait avec 6 tours de retard. Il fallait attendre 25 minutes pour voir les deux teutonnes profiter du trafic pour mettre la pression sur la nipponne de tête. Mais Kobayashi s’en sortait parfaitement et récupérait une petite avance sur Bernhard et Lotterer. La fin de la première heure voyait les Porsche revenir sur la Toyota, semblant plus à l’aise avec leurs pneumatiques. Pourtant, Lotterer était le premier à s’arrêter avec la #1 après 56 minutes de course. Les deux autres LMP1 de pointe suivaient un tour plus tard, ce qui permettait à la #1 de s’emparer de la deuxième place aux dépends de la voiture soeur, mais toujours derrière la Toyota #7.

La #2 reprenait la deuxième place et houspillait le leader tandis que la #1 restait à quelques longueurs en début de deuxième heure. Hartley trouvait l’ouverture et passait Lopez. Moins expérimenté en LMP1-H, l’Argentin cédait ensuite à Jani plus leste dans le trafic. Cela dit les trois restaient dans un mouchoir et Jani prenait la tête peu après le cap des deux heures de course.

Pos.VoitureNuméroÉquipeÉcart
1Toyota TS050 Hybrid7Toyota Gazoo Racing
2Porsche 919 Hybrid1Porsche Team LMP
3Porsche 919 Hybrid2Porsche Team LMP

 

  • LMP2

Dès la sortie de la deuxième chicane, l’Alpine #35 partait en toupie et perdait du temps dans l’herbe mouillée pour repartir. Aux avant-postes, les deux Rebellion-Vaillante prenaient les commandes devant la #38 Jackie Chan DC Racing et la #25 Manor, ces quatre-là se tenant en 4 ou 5 secondes.

La première salve de ravitaillements permettait à Jackie Chan DC Racing de placer la #38 entre les deux Vaillante-Rebellion #31 et #13 tandis que la #37 repartait au cinquième rang devant l’Alpine #36. Jarvis plaçait même l’Oreca « chinoise » aux commandes quelques tours plus tard.

Le deuxième passage par les stands laissait la #38 devant les deux Rebellion #31 et #13 et l’Alpine #36 ainsi que la seconde Jackie Chan DC Racing, ces trois dernières bataillant ferme pour monter sur le podium provisoire et c’est la #37 qui prenait le meilleur, laissant la Vaillante-rebellion #31 prise en sandwich par les deux Oreca « chinoises » avant que Gommendy place la #37 devant la #31 suisse. Quatrième l’Alpine #36 était à l’affût quand la voiture-soeur #35 abandonnait en raison d’un problème de boite de vitesses.

© Jackie Chan DC Racing/JOTA Sport
Pos.VoitureNuméroÉquipeÉcart
5Oreca 07-Gibson38Jackie Chan DC Racing
+6T
6Oreca 07-Gibson31Vaillante/Rebellion Racing+6T
7Oreca 07-Gibson37Jackie Chan DC Racing
+6T
SUR LE MÊME SUJET :
Doublé Porsche dans l'ordre choisi, la #2 s'échappe au championnat

 

  • LMGTE-Pro

La Porsche #92 qui s’élançait en pole manquait son premier freinage, au bénéfice de l’Aston Martin #95 et de la voiture soeur qui passaient devant. L’affrontement entre la #95 et la #91 ne laissait aucun temps mort dès l’entame de la course. À 50 mètres, la Ford #66, la Porsche #91 et la Ferrari #51 restaient en embuscade en ce début de course.

Si Makowiecki était clairement l’homme le plus rapide de la catégorie en piste, Sorensen défendait son leadership avec fermeté. Peut-être suite à un contact avec la Ford #67, la Ferrari #71 était rentrée dans son stand peu avant la demi-heure de course, perdant définitivement toute chance de briguer une place sur le podium, repartant avec deux boucles de retard sur les autres protagonistes de la catégorie.

Il fallait 48 minutes à la Porsche #92 pour prendre la tête tandis que Callado et la Ferrari #51 s’emparait de la quatrième place et venir titiller la Ford #66 tandis que l’Aston #95 semblait commencer à souffrir avec ses gommes. Makowiecki creusait immédiatement un écart net par rapport à Sorensen.

Suite au premier passage par les stands, les deux 911 RSR menaient devant la Ferrari #51 et les deux Ford, les Aston Martin fermant la marche en LMGTE-Pro. Très en forme, la 488 GTE de pointe s’intercalait entre les deux Porsche. Généralement reine dans la gestion de la consommation, les Ford observaient leur deuxième arrêt avant le reste de la meute.

© FIA WEC
Pos.VoitureNuméroÉquipeÉcart
15Porsche 911 RSR92Porsche Team GT+12T
16Ferrari 488 GTE51AF Corse+12T
17Porsche 911 RSR91Porsche Team GT
+12T

 

  • LMGTE-Am

Pas de drame chez les Am avec la V8 Vantage #98 qui gardait la première place devant la Porsche #77 Dempsey-Proton Racing et la Ferrari #54 Spirit of Race de Castellacci. Si Lamy menait confortablement, Ried et la Porsche devait défendre sa deuxième place face aux Ferrari de Castellacci et Sawa (#61 Clearwater Racing). Les deux GTE italiennes perdaient du temps quand la deuxième attaquait la première au premier freinage, mais elles revenaient sur la 911 RSR bleue et Castellacci passait même en deuxième place après une manoeuvre virile dont profitait l’autre Ferrari.

Après deux heures de course, l’Aston Martin continuait à mener, à nouveau devant la Porsche #77 et la Ferrari #54, la Porsche #86 et la Ferrari #61. Pour autant, la 911 RSR bleue et noire prenait les commandes à la mi-course devant l’Aston Martin et la Ferrari Spirit of Race.

© FIA WEC
Pos.VoitureNuméroÉquipeÉcart
22Porsche 911 RSR77Dempsey-Proton Racing
+15T
23Aston Martin V8 Vantage GTE98Aston Martin Racing+15T
24Ferrari 488 GTE54Spirit of Race
+15T

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentHamilton fait le break
Article suivantFenati confirmé pour 2018 !