Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

Première victoire de prestige pour l’Audi du Saintéloc Racing, Black Falcon et Kessel Racing vainqueurs de catégories

Le final de ces 24 Heures 2017 aura été intense et a vu une troisième équipe différente faire triompher une Audi R8 LMS dans la classique ardennaise. Un succès acquis au prix d'une belle constance et d'une stratégie inspirée. derrière, la Bentley terminait deuxième et brisait enfin l'hégémonie allemande depuis l'avènement des Blancpain GT Series. Point de suspense en Pro-Am et Am Cup avec les vainqueurs attendus depuis plusieurs heures.

  • Pro :

Obligée d’effectuer un dernier pit-stop prolongé d’une trentaine de secondes pour ne plus devoir repasser par les stands en toute fin d’épreuve pour respecter les 65 minutes de roulage maximum, la Mercedes #90 perdait du terrain sur l’Audi #25 du Saintéloc qui réussissait brillamment son examen de passage en tant qu’équipe représentant officiellement Audi.

Toutefois, la course était loin d’être gagnée pour la R8 LMS française qui se retrouvait sous la menace de la Bentley #8 d’un Maxime Soulet déchainé. Autant dire que rien n’était joué à 50 minutes du drapeau à damier. Très douce avec ses gommes, la Continental GT3 profitait des températures en hausse pour mettre ses qualités de finisseuse en valeur. Troisième  à moins de 30 secondes – pour 10 secondes de retard à la Bentley sur l’Audi – à 40 minutes du terme, la Mercedes #90 AKKA-ASP, aux mains de Marciello toujours, n’abandonnait pas tout espoir de victoire. 30 secondes qui correspondent au temps attendu lors du dernier arrêt pour des raisons stratégiques.

La gestion du trafic devenait primordiale pour la chasse à la première place. Légèrement handicapée par la perte de sa calandre, la Bentley y laissait quelques petits km/h qui la pénalisaient en ligne droite – ou assimilée comme Blanchimont – face à Haase qui ne commettait pas d’erreur au volant de son Audi. Troisième, la Mercedes ne parvenait pas à conserver le même rythme que le duo de tête et devait se méfier de la Porsche #117 pointée à une vingtaine de secondes au quatrième rang.

Au passage du drapeau à damier, c’est l’Audi #25 qui offrait sa première victoire de prestige au Saintéloc Racing devant la Bentley qui permettait enfin à la marque britannique de monter sur le podium de Spa après l’avoir manqué de peu un an plus tôt. Une première également pour une voiture non-allemande sur un podium du classement général dans l’ère Blancpain.

La troisième marche du podium échouait dans la poche de Mercedes et AKKA-ASP également présent pour la première fois comme équipe « officielle » et sur le podium pour la deuxième fois consécutive après la deuxième place de 2016. On retrouve une quatrième marque différente au quatrième rang avec la Porsche #117 devant les deux Audi WRT #2 et #1.

Magnifique victoire donc pour l’Audi de Christopher Haase-Jules Gounon-Markus Winkelhock devant la Bentley de Maxime Soulet-Andy Soucek-Vincent Abril et la Mercedes de Edoardo Mortara-Michael Meadows-Raffaele Marciello au bout d’une course avec 6 voitures en moins de deux minutes et un septième podium consécutif pour Audi à Spa.

Classement Voiture Team
1 25 Audi R8 LMS Audi Sport Team Saintéloc
2 8 Bentley Continental GT3 Bentley Team M-Sport
3 90 Mercedes AMG AKKA-ASP
  • Pro-Am :
Mercedes 16
© Audran Lernoux

Sans rebondissement ni problème technique, la victoire ne pouvait plus échapper à la Mercedes #16 de Black Falcon qui n’a pas failli à la tâche et offre un première marche de podium au constructeur à l’étoile devant la vieillissante mais toujours vaillante Aston Martin du Oman Racing. Troisième depuis plusieurs heures, la Ferrari Spirit of Race conservait sa position face à l’autre 488 GT3 #51 d’AF Corse.

Classement Voiture Team
12 16 Mercedes-AMG GT3 Black Falcon
15 97 Aston Martin V12 Vantage GT3 Oman Racing
17 961 Ferrari 488 GT3 Spirit of Race
  • Am :
Ferrari 888 Kessel Racing
© Audran Lernoux

Conformément à ce qui a prévalu pour les dernières heures de l’épreuve, le Kessel Racing n’a pas laissé passer l’occasion de s’offrir les lauriers de la Am Cup avec la #888 victorieuse devant la BMW #36 du Walkenhorst Motorsport qui s’offre un premier podium de prestige pour sa première participation au double tour d’horloge spadois. Troisième au final après avoir subi le retour de la Ferrari #488 du Rinaldi Racing qui signe un nouveau podium de catégorie cette saison, la M6 GT3 peut se targuer d’une superbe course.

Classement Voiture Team
22 888 Ferrari 488 GT3 Kessel Racing
25 488 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing
26 36 BMW M6 GT3 Walkenhorst Motorsport

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page