L'enseignement de ces deux séances d'essais libres est avant tout que les LMP2 sont dans le bon rythme face aux Cadillac DPi qui restent le mètre-étalon de la catégorie reine. En GTLM, les débats sont plus ouverts tandis que la bataille en GTD promet à nouveau d'être intense au sortir des deux premières séances d'essais libres.

Road America – Essais  libres 1

  • Prototype

Quoi de mieux que signer le meilleur temps des EL1 pour inaugurer l’exploitation d’un nouvelle voiture? C’est ce qu’a réalisé Visit Florida Racing avec sa Ligier JSP217 flambant neuve, qui remplace la Riley/Multimatic Mk30, avec un tour bouclé en 1:59.977. Soit la seule à passer sous la barre des deux minutes sur un tracé mouillé mais s’asséchant, la Cadillac DPi-V.R #5 Action Express Racing n’ayant  pu faire mieux que 2:00.890. Le Top 5 est complété par la Ligier #52 de PR1/Mathiasen Motorsports, la Nissan DPi #22 d’Extreme Speed Motorsports et  la Cadillac #31 elle aussi alignée par Action Express Racing.

Le rythme s’accélérait fortement en EL2 sur un piste plus favorable et c’est l’Oreca 07 #81 de JDC-Miller Motorsports qui s’offrait le chrono de référence en 1:55.057. La LMP2 jaune précède les deux Cadillac #5 et #31 d’Action Express Racing, la Ligier #52 PR1/Mathiasen Motorsports et la Nissan DPi #2 d’ESM.

  • Prototype Challenge

Sans la moindre surprise, en EL1, la plus rapide des 3 Oreca FLM09 est la #38 Performance Tech, en 2:07.523, soit 7,763s plus vite que la moins lente des deux BAR1 Motorsports.

Même scénario en EL2 avec la #38 qui domine les débats de la tête et des épaules, en 2:00.066, 1,826s de moins que la #26, la #21 concédant près d’une demi seconde supplémentaire.

Road America – Essais libres 2

  • GTLM

Sur la lancée de Lime Rock, c’est une Porsche 911 RSR qui signait le meilleur chrono de la séance inaugurale de vendredi. Avec un temps de 2:06.573, elle devançait la Corvette C7.R #4 de 111 millièmes tandis que la seconde Porsche est troisième à 1,517s. Toutefois, les EL1 étant disputés sur une piste séchant progressivement, il ne faut pas trop accorder d’importance à ces chronos, comme le prouvent les temps signés par les deux BMW M6 GTLM, « noyées » au milieu des GTD.

SUR LE MÊME SUJET :
Fernando Alonso envisage Daytona pour préparer le Mans

Plus révélatrice des forces en présence, la seconde séance a vu la Ford GT #66 s’offrir la meilleur temps en 2:03.967, devant la Corvette #3, la BMW #25 et la seconde Ford. Viennent ensuite les deux Porsche #911 et #912, la deuxième M6 GTLM et enfin la Corvette #4 qui ne pointe qu’à 1,014s.

  • GTD

Dans des conditions d’adhérence précaires, c’est logiquement une Porsche qui se plaçait en haut de la feuille des temps des GT3. Avec un chrono de 2:09.567, la 911 GT3 R #73 de Park Place Motorsports a fait mieux que la Lamborghini Huracàn GT3 #16 du Change Racing et que l’Acura NSX #93 du Michael Shank Racing, dernière à tourner sous la barre des 2 minutes 10.

Sur piste sèche, les EL2 ont livré un verdict légèrement différent, même si on trouvait à nouveau des Porsche et des Lamborghini au faîte de la hiérarchie. C’était la 911 GT3 R #54 CORE Autosport qui signait la marque de référence en 2:06.963, devant la Huracàn GT3 #48 du Paul Miller Racing et la Porsche #73. Avec 11 GT3 en moins d’une seconde, le peloton s’annonce à nouveau très compétitif en GTD.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentEssai : Volkswagen Golf VII 1.0 TSI 2017
Article suivantMark Webber et Walter Röhrl testent la nouvelle Porsche 911 GT2 RS